52e salon du Bourget : voyage au coeur de l'excellence

Le Vendredi 16 juin 2017
Airbus_A350.jpg
Crédits : Airbus S.A.S. 2016 - S.Ramadier
La 52e édition du Salon international de l’aéronautique et de l’espace (SIAE) se tient au parc des expositions du Bourget du 19 au 25 juin 2017. Ouvert au grand public du vendredi 23 au dimanche 25 juin, le salon permet de découvrir toutes les innovations du secteur, présente les métiers et les possibilités de carrière.

Découvrez les métiers de l'aéronautique par un parcours immersif et pédagogique

Placée sous le thème Voyage au cœur de l’excellence, l’édition 2017 propose, au sein d’un espace de 3 000 m2, un parcours immersif et pédagogique.

Pendant les journées ouvertes au grand public, il est proposé au jeunes visiteurs et à leurs parents de découvrir de nombreuses possibilités de carrière dans un secteur d’avenir en pleine croissance. L’Avion des métiers - Forum emploi formation comprend deux espaces complémentaires pour découvrir la réalité de ce secteur de pointe et échanger avec les hommes et les femmes qui font l’aéronautique chaque jour :

  • l’Avion des métiers est une une zone de démonstration et d’échange, animée par les professionnels du secteur ;
  • le Forum emploi formation est un espace de rencontre avec les responsables recrutement des entreprises et les établissements d’enseignement.

L’École nationale de l’aviation civile

L’Ecole nationale de l’aviation civile, l’un des leaders mondiaux dans son domaine, présente ses formations : pilote, ingénieur du contrôle de la navigation aérienne, ingénieur électronicien, technicien… Des responsables et des élèves de l’ENAC sont présents toute la semaine pour répondre à toutes les questions sur le stand de l’école.

Un concentré d'innovations : Paris Air Lab

Au cœur du salon du Bourget, le hall Concorde accueille la 1re édition de Paris Air Lab : 3 000 m² dédiés à la recherche, l’innovation et à la prospective. Au menu : innovations croisées entre grands groupes, sociétés de la filière aéronautique et spatiale et start-up, conférences-débat sur l’avenir du secteur, pitchs de start-up internationales, expériences immersives…

De la propulsion à l’intelligence artificielle en passant par les drones, près de 100 start-up se relaieront toute la semaine, aux côtés d’une douzaine de groupements industriels, agences spatiales et centres de recherche qui présenteront leurs programmes d’innovation collaborative.

"Ampere" l'avion taxi tout électrique qui participe à la réduction des émissions polluantes

Quand innovation rime avec écologie dans le domaine de l’aéronautique, c'est possible et plutôt réussi ! L'Office national d'études et de recherches aéronautique (Onera) présente au salon du Bourget 2017, une maquette de son projet Ampere qui pourrait être mis en service, notamment en version taxi volant, à l'horizon 2030.

"C'est un concept-plane, c'est-à-dire un avion qui représente un assemblage d'un certain nombre de technologies qui vont dans le sens d'atteindre les objectifs de réduction des émissions polluantes et les objectifs environnementaux que l'on se fixe dans le domaine aéronautique pour participer à la réduction de manière générale de réchauffement climatique".
Jean Hermetz - ONERA

Aux origines de l’aviation : le musée de l’Air et de l’Espace

Grâce au billet d’entrée au salon du Bourget, le public a accès gratuitement à toute l’histoire de l’aviation exposée au musée de l’Air et de l’Espace. C’est l’un des premiers musées aéronautiques du monde par son ancienneté et ses collections. Il possède un patrimoine historique exceptionnel : une collection de plus de 40 000 objets, constituée dès le début du xxe siècle dont une centaine d'avions présentés aux visiteurs du Salon : des premiers aéroplanes aux avions du futur, un panorama complet de l’aviation.

Le premier salon aéronautique du monde

Le salon du Bourget, qui attire 150 000 visiteurs professionnels français et étrangers, est une formidable vitrine pour les savoir-faire aéronautiques et spatiaux français. C’est aussi manifestation aérienne de grande envergure pour les 200 000 visiteurs grand public qui auront accès à plus de 300 000 m 2 de surface d’exposition. 150 aéronefs seront visibles au sol ou en présentation aérienne, comme l’Airbus A350-1000, l’Airbus A321Neo ou l’hélicoptère H160, nouveautés de ce salon. Certains réaliseront des démonstrations en vol, parfois accompagnés de la patrouille de France ou d’aéronefs militaires de dernière génération. Ä voir également, les démonstrations de télé-pilotage de drones de loisir.

Un secteur économique stratégique : 350 000 emplois

La France est l’un des seuls pays au monde, avec les États-Unis, à disposer sur son territoire d’une filière aéronautique complète. Elle associe de grands constructeurs (Airbus, ATR, Dassault, Safran) et un ensemble d’équipementiers (Thales, Safran, Zodiac, Daher), ainsi que des entreprises de taille intermédiaire et des PME. Ensemble, ces industriels maîtrisent toutes les compétences nécessaires à la définition et à la construction d’un aéronef.

Ce pôle d’excellence technologique et économique est le premier secteur exportateur national et crée de nombreux emplois. Environ 10 000 recrutements ont été réalisés l’an dernier, soit 2 000 emplois nets créés. Globalement, l’ensemble de la filière aéronautique emploie plus de 350 000 hommes et femmes en France. 

2 000

emplois nets ont été créés en 2016 dans le secteur de l'aéronautique