Le concours de data-visualisation sur les pesticides dans les eaux souterraines

Le Mercredi 7 décembre 2016
Le ministère a organisé un premier concours de data-visualisation.

En réponse aux engagements pris lors du sommet de la Terre à Rio en 1992, la France a fait de l’information environnementale un axe prioritaire de sa politique environnementale pour mobiliser l’ensemble des acteurs du territoire face aux défis écologiques auxquels est confrontée l’humanité.

Par ce concours, le ministère souhaite favoriser une meilleure appropriation, par tous les citoyens, des informations relatives aux pesticides dans les eaux souterraines au travers le développement de solutions de data-visualisation innovantes et pédagogiques.

Les lauréats

Ce premier concours a rencontré un grand succès : 54 candidatures enregistrées réparties en 14 équipes, 25 concurrents individuels et 12 projets déposés, dont 9 ont été jugés recevables en application des dispositions du règlement.

Les auditions se sont déroulées le 16 février 2017 devant un jury composé de représentants du ministère, de spécialistes de la donnée, d’universitaires, de représentants d’associations environnementales et de journalistes.

Trois produits numériques capables de mettre à disposition des clés de compréhension simples concernant l’impact de l’usage des pesticides sur les territoires ont été retenus.

Le premier prix a été décerné à Phyt'eau Viz. Ce projet offre aux utilisateurs un ensemble de modes de visualisation des mesures de concentration des pesticides dans les masses d'eau souterraine.

Le deuxième prix a été décerné à Hydroviz. Ce projet privilégie une approche pédagogique et didactique en vue de sensibiliser et d’informer les utilisateurs sur la problématique des pesticides dans les eaux souterraines.

Le troisième prix a été décerné à Superviz. Ce projet centré sur la mise en forme des données brutes de manière interactive permet aux utilisateurs de comprendre facilement l'information mise à disposition.

Compte tenu de la qualité des projets élaborés et du fort potentiel des concurrents non lauréats, des coups de cœur aux concurrents ont été décernés.

Le premier coup de coeur a été décerné à Data-pesticides. Le projet vise à montrer la répartition géographique des pesticides dans les eaux souterraines et l'évolution de leur concentration dans le temps.

Le deuxième coup de coeur a été décerné à François Thierry. Son projet permet une visualisation des données sous forme de cartes 2D ou 3D facilitant la compréhension du niveau de présence de pesticides dans les eaux souterraines.

Le troisième coup de coeur a été décerné Viz'O. Ce projet de cartographie 3D interactive affiche les informations concernant les pesticides les plus rencontrés et l’évolution de leurs concentrations sur un territoire sélectionné.

Les projets lauréats

La présentation des projets lauréats

Trois produits numériques capables de mettre à disposition des clés de compréhension simples concernant l’impact de l’usage des pesticides sur les territoires ont été retenus. Compte tenu de la qualité des projets élaborés et du fort potentiel des concurrents non lauréats, des prix « coups de cœur » ont également été décernés

Le projet Phyt'eau Viz

Porteurs de projet

Xavier Peyrard et Léo Valette (équipe Pédagu'eau).

Objectifs de l'application

Offrir à l'utilisateur un ensemble de modes de visualisation pertinents des mesures de concentration des pesticides dans les multiples masses d'eau souterraine de France métropolitaine.

Susciter la curiosité de l'utilisateur s'intéressant à la présence des pesticides dans les eaux souterraines et l'envie d'aller plus loin dans l'appréhension des mécanismes en jeu.

Destinataires

Tout public (grand public et décideurs)

Fonctionnalités

Une cartographie spatio-temporelle interactive des concentrations totales en pesticides par station de mesure.

Un outil de visualisation de données sur les pesticides détectés (de leur concentration à leurs caractéristiques détaillées).

Sources de données utilisées

La base de données SIRIS (système d'intégration des risques par interaction des scores pour les pesticides).

Technologies utilisées

Shiny et implémentation de R de leaflet

Licence

GNU GPL

Contact

leovalette [a] posteo.net

Site Internet

pedagueau.shinyapps.io/phyteauviz

Le projet Hydroviz

Porteurs de projet

Julien Paris et Florian Melki.

Objectifs de l'application

Approche pédagogique et didactique pour sensibiliser et informer l'utilisateur à la problématique des pesticides dans les eaux souterraines.

Mettre à disposition les données spatio-temporelles relatives à la présence des pesticides dans les différentes masses d'eau souterraine.

Accompagner l'utilisateur dans sa démarche d'exploration et susciter sa curiosité.

Destinataires

Tout public (grand public et décideurs).

Fonctionnalités

Visualisation des niveaux de contamination et de leur évolution.

Visualisation des pesticides par catégorie et par fréquence de détection.

Mise à disposition d'informations interactives sur les caractéristiques des pesticides.

Sources de données utilisées

La base de données de l'OMS (organisation mondiale de la santé), Toxnet ainsi qu'Etalab et Openstreetmap.

Technologies utilisées

Python, Javascript et Jupyter.

Licence

GNU GPL

Contact

jparis.py [a] gmail.com et florian.melki [a] gmail.com

Site Internet

www.hydroviz.fr

Le projet Superviz

Porteurs de projet

Charles Moszkowicz, Jean-Charles Simonin, Guilhem Marre et Yan Holtz.

Objectifs de l'application

Mettre en forme l'ensemble des données brutes afin que le rendu interactif permette à l'utilisateur de comprendre facilement l'information mise à disposition.

Susciter la curiosité de l'utilisateur.

Destinataires

Tout public (grand public et décideurs).

Fonctionnalités

Une cartographie « près de chez moi ».

Une cartographie « ailleurs en France ».

Une synthèse nationale sur la fréquence de détection des pesticides.

Des informations sur la toxicité des pesticides.

Sources de données utilisées

Openstreetmap et toxicité des pesticides (LD50).

Technologies utilisées

Langage R, R-shiny, Javascript et HTML.

Contact

holtz [a] supagro.inra.fr

Site Internet

www.agap-sunshine.inra.fr/holtzapps/GreenTech_Challenge

Le projet Data-pesticides

Porteur de projet

Vincent Brouté.

Objectifs de l'application

Montrer la répartition géographique des pesticides dans les eaux souterraines et l'évolution de leur concentration dans le temps (approche France entière ou départementale).

Mise à disposition d'informations sur les caractéristiques des familles de pesticides détectés.

Destinataires

Tout public (grand public et décideurs).

Fonctionnalités

Évolution temporelle des concentrations par famille de pesticides.

Mise à disposition des chiffres clés de l'année en France, par département, ou à la station de mesure.

Sources de données utilisées

EauFrance (Sandre) et le référentiel Insee.

Technologies utilisées

Technologie du Linked Data (web sémantique) et langage PHP.

Licence

Creative commons MIT

Contact

neveldo [a] gmail.com

Site Internet

www.data-pesticides.fr

Le projet de François Thierry

Porteur de projet

François Thierry.

Objectifs de l'application

Mettre à disposition l'ensemble des données brutes concernant les concentrations et la présence de pesticides dans les différentes masses d'eau souterraine à différentes échelles : régions, départements, cantons, communes, stations de mesure.

Approches 2D et 3D pour faciliter la compréhension du niveau de présence de pesticides dans les eaux souterraines de France métropolitaine.

Destinataires

Public averti et décideurs

Fonctionnalités

Visualisation des données sous forme de cartes en 2D ou 3D.

Visualisation des graphiques sous forme de cartes en 2D ou 3D.

Mise à disposition de commentaires (texte interactif) adapté à chaque type de visualisation.

Sources de données utilisées

Insee.

Technologies utilisées

Langages HTML, Javascript et Python.

Contact

francois.thierry90 [a]gmail.com

Le projet Viz'O

Porteurs de projet

Lauriane Ledieu et Emile Cadorel (étudiants master 2 université d'Orléans), Loïc Thomas et Axel Aurouet (Antea Group), Sophie Robert (maître de conférence laboratoire d'informatique fondamentale d'Orléans), Yves Coquet (professeur à l'observatoire des sciences de l'univers en région Centre).

Objectifs de l'application

Visualiser en 3D de manière interactive les classes de concentration moyenne en pesticides au droit des différentes stations de mesure.

Donner des informations de base sur les différents pesticides.

Destinataires

Public averti

Fonctionnalités

Une cartographie 3D affichant les informations concernant le territoire sélectionné (pesticides les plus rencontrés, évolution des concentrations).

Technologies utilisées

Langages Javascript et PHP

Contact

loic.thomas [a] anteagroup.com

Site Internet

vizo.geo-hyd.net

Le concours

En réponse aux engagements pris lors du sommet de la Terre à Rio en 1992, la France a fait de l’information environnementale un axe prioritaire de sa politique environnementale pour mobiliser l’ensemble des acteurs du territoire face aux défis écologiques auxquels est confrontée l’humanité.

Pour répondre à cette obligation, la France diffuse régulièrement des informations sur l’ensemble des domaines de l’environnement. Elles concernent notamment la présence des pesticides dans les milieux aquatiques et notamment dans les eaux souterraines.

Par ce concours, le ministère souhaite favoriser une meilleure appropriation, par tous les citoyens, des informations relatives aux pesticides dans les eaux souterraines au travers le développement de solutions de data-visualisation innovantes et pédagogiques.

Objectif du concours

Faire émerger des outils innovants pour visualiser les données portant sur la présence de pesticides dans les eaux souterraines (contamination des différentes masses d’eau souterraine, évolution et tendance de la contamination, alerte sur l’apparition de nouvelles familles de pesticides, suivi de l’effet de l’interdiction d’usage d’une molécule...).

Calendrier

Le concours s'est déroulé du 15 décembre 2016 au 16 février 2017.

Il était organisé en deux phases :

  • La première vise à présélectionner les meilleures propositions.
  • La seconde a pour objet de classer les lauréats à l’issue d’une audition devant un jury et d’un test de leur projet avec de nouveaux jeux de données.

Récompenses

Ces contenus peuvent aussi vous intéresser