Message d'erreur

User error: "0" is an invalid render array key in Drupal\Core\Render\Element::children() (line 97 of core/lib/Drupal/Core/Render/Element.php).

User error: "1" is an invalid render array key in Drupal\Core\Render\Element::children() (line 97 of core/lib/Drupal/Core/Render/Element.php).

Observatoire national sur les effets du réchauffement climatique – ONERC

Le Vendredi 17 février 2017
Créé par la loi du 19 février 2001, l’ONERC a trois missions principales :
. collecter et diffuser les informations sur les risques liés au réchauffement climatique ;
. formuler des recommandations sur les mesures d’adaptation à envisager pour limiter les impacts du changement climatique ;
. être en liaison avec le Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (GIEC).

Observatoire national sur les effets du réchauffement climatique (ONERC)

Présentation de l'ONERC

Créé par la loi du 19 février 2001, l’Observatoire national sur les effets du réchauffement climatique, en France métropolitaine et d’outre-mer, matérialise la volonté du Parlement et du Gouvernement d’intégrer les effets du changement climatique dans les politiques publiques environnementales.
Rattaché depuis 2008 à la Direction générale de l’énergie et du climat (DGEC), au sein du ministère en charge de l’Environnement, l’ONERC coordonne la politique nationale d’adaptation au changement climatique.
Aux côtés du ministère des Affaires étrangères et du Développement international, de l’Agence française de développement (AFD) et des Régions françaises concernées, l’Observatoire apporte son expertise aux projets de coopération régionaux sur les impacts, la vulnérabilité et l’adaptation. Il contribue ainsi au dialogue international sur le changement climatique.
À partir de 2017, les grandes orientations de l’action de l’ONERC sont définies par le Conseil national de la transition écologique.

Directeur : Laurent MICHEL
Secrétaire général : Éric BRUN

Missions de l'ONERC

Collecter et diffuser les informations, études et recherches sur les risques liés au réchauffement climatique et aux phénomènes climatiques extrêmes.

L’Observatoire fonctionne en réseau avec des organismes scientifiques (CNRS, Météo France, IRD, INRA, etc.) pour connaître les impacts du réchauffement climatique et des phénomènes climatiques extrêmes en France – métropole et outre-mer. Il organise la collecte des informations et les rassemble dans son système d’information.

L’ONERC peut mener dans son domaine de compétence toute action d’information auprès du public et des collectivités territoriales en métropole et outre-mer.
Il propose des outils afin d’aider les décideurs à mieux appréhender les enjeux et à planifier des actions d’adaptation – indicateurs, simulations du climat futur et documentation – et remet chaque année un rapport au Premier ministre et au Parlement.

Formuler des recommandations sur les mesures de prévention et d’adaptation à envisager pour limiter les risques liés au changement climatique.

L’Observatoire diffuse la connaissance des effets prévisibles du réchauffement climatique sur les activités quotidiennes des Français, les milieux naturels et les différents secteurs économiques. Il produit des recommandations pour l’adaptation des activités aux effets du changement climatique qui se produisent ou se produiront inévitablement suite aux émissions passées de gaz à effet de serre (GES).

L’ONERC a préparé une stratégie nationale d’adaptation au changement climatique, qui a été adoptée par le Gouvernement au cours du Comité interministériel sur le développement durable du 13 novembre 2006.
L’Observatoire a piloté, en 2010, la concertation nationale sur l’adaptation au changement climatique et coordonné la préparation du premier Plan national d’adaptation de la France, rendu public le 20 juillet 2011. Il a assuré ensuite la coordination et le suivi de sa mise en œuvre.

La conférence environnementale 2014 avait conclu à la nécessité de renforcer la stratégie d’adaptation nationale après avoir procédé à une évaluation externe du PNACC. Cette mission a été confiée au Conseil général de l’environnement et du développement durable (CGEDD) en juin 2015. Les travaux d’évaluation ont été présentés aux membres du Conseil d’orientation de l’ONERC le 23 novembre 2015. Le rapport a été soumis à l’avis du Conseil national de la transition écologique (CNTE) le 17 décembre 2015. Le renforcement de la démarche d’adaptation au changement climatique de la France a été débattue au cours de la conférence environnementale du printemps 2016. La publication le 27 juin 2016 de la Feuille de route gouvernementale pour la transition écologique 2016 indique les grandes orientations du processus de révision du PNACC engagé au 2e semestre 2016.

Être en liaison avec le GIEC

Ce sont les 195 États membres du GIEC qui assurent collectivement la gouvernance de cette organisation internationale et qui acceptent formellement ses rapports sur le changement climatique produits par la communauté scientifique.
Le lien permanent entre le GIEC et les États est établi par un point focal national, fonction assurée en France par l’ONERC depuis 2001.

Contacter l’ONERC

Adresse postale :
MTES
DGEC/SCEE/ONERC
92055 La Défense Cedex

Adresse géographique :
Tour Séquoia, 1 place Carpeaux, Puteaux (Hauts-de-Seine)

onerc@developpement-durable.gouv.fr

Impacts du changement climatique

Afin de décrire l’état du climat et ses impacts sur l’ensemble du territoire français, l’ONERC s’est doté d’un ensemble varié d’indicateurs.
Un indicateur est une information, associée à un phénomène, permettant d’en caractériser l’évolution dans le temps.
De nombreux travaux scientifiques menés dans les laboratoires de recherche en France ou à l’étranger permettent de détecter de façon objective si ces indicateurs ont évolué de façon singulière au cours des dernières décennies et, dans certains cas, d’attribuer ces évolutions aux émissions anthropiques de GES.
Les indicateurs du changement climatique suivis par l’ONERC ont été collectés auprès des organismes scientifiques français.

28

indicateurs pour décrire l’état du climat et ses impacts

De la même manière que la température du corps donne une indication sur la santé du patient, les indicateurs du changement climatique nous renseignent sur l’état de la planète.

S’adapter au changement climatique

La démarche d’adaptation au changement climatique, engagée au niveau national par le ministère en charge de l’Environnement à la fin des années 1990, est complémentaire des actions d’atténuation visant à réduire la hausse de la concentration de GES dans l’atmosphère.

L’adaptation vise à limiter les impacts du changement climatique et les dommages associés sur la société et sur la nature.

Les politiques publiques d’adaptation ont pour objectifs d’anticiper les impacts à attendre du changement climatique, de limiter leurs dégâts éventuels en intervenant sur les facteurs qui contrôlent leur ampleur (par exemple, l’urbanisation des zones à risques) et de profiter des opportunités potentielles.

L'atténuation cherche à limiter les causes du Changment climatique, l'adaption cherche à gérer ses effets
Crédits : Meem/Onerc

Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climatGIEC

Depuis plus de 25 ans, le GIEC évalue l’état des connaissances sur l’évolution du climat, ses causes, ses impacts, mais aussi les possibilités d’atténuer l’évolution future et de s’adapter aux changements attendus.

Les rapports du GIEC sont établis selon une démarche formelle la plus internationale, la plus objective et la plus transparente possible.

En France, de nombreuses équipes de recherche travaillent sur les sujets en lien avec le changement climatique, impliquant plusieurs centaines de scientifiques. Plusieurs dizaines d’entre eux d’entre eux contribuent à différentes phases d’élaboration des rapports du GIEC.

Le GIEC a commencé en 2016 son 6e cycle d’évaluation qui se terminera en 2022.

Publications de l’ONERC

Rapports « Le climat de la France au XXIe siècle »

Le ministère en charge de l’Environnement a sollicité, en 2010, l’expertise de la communauté française des sciences du climat afin de produire une évaluation scientifique des conditions climatiques de la France au XXIe siècle.

Jean Jouzel a été chargé de diriger cette expertise, réalisée par des chercheurs du CNRS/INSU/IPSL et LGGE, de Météo-France, du BRGM, du CEA, du CETMEF et du CNES.

La série « Le climat de la France au XXIe siècle » rassemble les résultats de ces travaux. Elle fournit les indices climatiques de référence qui doivent servir de base à l’élaboration des mesures d’adaptation au changement climatique.

Cet outil est indispensable aux nombreux acteurs de l’adaptation que sont, notamment, les collectivités locales, le secteur économique public et privé, les associations, les services de l’État.

Pour cette raison, la production de ces données de référence figure comme Action n°1 dans le Plan national d’adaptation au changement climatique (PNACC) entré en vigueur le 19 juillet 2011.

Cette action a bénéficié du soutien financier du ministère en charge de l’Environnement.

L’ONERC organise et la diffusion des connaissances qui ont été acquises.

Lettre aux élus « Le climat change, agissons ! »

La lettre de l’ONERC aux élus, publiée depuis décembre 2009, est diffusée à plus de 5 000 destinataires.

Elle a pour objectif de sensibiliser les élus locaux sur la réalité du changement climatique, de promouvoir des moyens d’action et de partager des initiatives locales en matière d’adaptation et d’atténuation.

Lettre électronique de veille technique

Depuis 2009, l’ONERC diffuse une lettre d’information bimestrielle à son réseau de correspondants. La mise en place progressive d’une veille permanente a permis d’enrichir son contenu et d’élargir la diffusion à tous, sur simple inscription.

Expositions pédagogiques itinérantes sur le changement climatique

L’ONERC propose gracieusement aux collectivités locales, aux associations ou aux établissements scolaires, deux expositions pédagogiques itinérantes.

  • Exposition « Le climat change »

Découvrez les principaux aspects du changement climatique grâce à l’exposition conçue par l’ONERC en partenariat avec l’Institut Pierre-Simon Laplace (IPSL) et Météo-France avec le soutien actif du ministère en charge de l’Environnement.

8 panneaux pour comprendre les dernières avancées scientifiques synthétisées dans le 5e rapport d’évaluation du GIEC et dans les rapports des équipes françaises de recherche sur le climat.

  • Exposition « Comprendre le changement climatique »

L’exposition sur le changement climatique proposée par le ministère permet de mieux comprendre ce phénomène complexe et d’en mesurer les conséquences, faits et chiffres clés à l’appui. Une présentation claire et colorée qui s’adresse à tous les publics.

Modalités de prêt et demande de réservation des deux expositions : onerc@developpement-durable.gouv.fr