« 10% pour tout changer », une coalition d’entreprises engagées s’est rassemblée au Ministère de la Transition écologique et solidaire

Le Mercredi 29 mai 2019
François de Rugy, ministre d’État, ministre de la Transition écologique et solidaire, et Christophe ITIER, Haut-Commissaire à l’Économie sociale et solidaire et à l’innovation sociale, ont reçu mardi 28 mai une coalition d’entreprises engagées rassemblées pour lancer la démarche « 10% pour tout changer ».

Depuis deux mois, une centaine d’entreprises - grands groupes internationaux, entreprises de l’économie sociale et solidaire, TPI, TPE, start-ups - toutes pionnières en matière d’engagement des entreprises, s’est réunie à plusieurs reprises au Ministère de la Transition écologique et solidaire autour de Christophe ITIER, Haut-Commissaire à l’Économie sociale et solidaire et à l’innovation sociale.

Au cœur de ces rencontres, qui se sont tenues à un rythme soutenu, une volonté : accélérer la mise en œuvre de programmes de lutte contre le changement climatique et de progrès social au sein de leurs organisations, et passer du discours sur l’engagement des entreprises à des actions concrètes. ‘’Plus jamais de business as usual, précise Marie-Laure Djelic, doyenne de l’École de l’Innovation et de la Croissance Inclusive de Sciences Po et co-auteur du Manifeste pour le Progrès Social. La question du rôle de l’entreprise pour promouvoir le progrès social et préserver l’environnement n’est plus une option. Il est urgent de penser une action collective et massive, avec au cœur, la dynamique les entreprises, accompagnées par les politiques publiques.’’.

Ensemble ils ont décidé d’un agenda commun pour travailler en groupes sur 5 thèmes majeurs pour faire passer à l’échelle les solutions qui marchent et faire des entreprises des fers de lance d’une nouvelle dynamique sur l’ensemble du territoire.
 
En lien avec le ‘’Tipping Point’’ que décrit Malcolm Gladwell qui appelle les acteurs qui souhaitent faire basculer le cours des choses à se rassembler en nombre avoisinant ce chiffre, Christophe Itier précise : ‘’l’engagement ne doit plus être l’apanage de pionniers, notre souhait est désormais de passer le seuil des 10 % d’entreprises engagées , mobilisées sur tout le territoire, pour créer ce point de bascule qui permettra le changement systémique dont nos sociétés ont besoin.’’

« Nous sommes le ministère de la transformation : transformation de nos modèles économiques, de nos modes de vie, de nos façons de consommer, pour un monde plus juste, plus durable, plus solidaire. Nous nous attachons donc à soutenir toute cette économie à impact social et environnemental que sont en train de porter de nombreuses entreprises françaises. », explique François de RUGY.

Avec les participants présents ce mardi 28 mai, de grandes entreprises comme (Engie, Bonduelle, Leroy Merlin, Leboncoin, Crédit Agricole, Renault, BNP Paribas…), des acteurs de l’économie sociale et solidaire (La Croix Rouge, Ashoka, Mozaic RH, Péenix…), des dirigeants de réseaux d’entreprises (METI, ORSE,…), la nouvelle génération d’entrepreneurs (GoJob, Castalie, Le Slip Français), des experts, des universitaires et des parlementaires, ont fait de ce chiffre 10% pour tout changer leur axe de ralliement, de recrutement et d’appel à participation des autres entreprises pour que la révolution entrepreneuriale sociale et écologique soit à la hauteur des enjeux sociaux et environnementaux de notre époque.

Christophe ITIER propose à toutes les entreprises et organisations qui partagent cette vision la volonté de faire mieux et plus vite, de rejoindre cette démarche. Dans ce cadre, le Ministère de la Transition écologique et solidaire accueillera le « Lab 10% ».
- Cinq groupes de travail auront lieu sur : la mobilisation des pairs et les leviers d’engagement pour toutes les entreprises (RSE, mécénat, coopérations économiques..) ; les outils de financement de l’économie à impact (philanthropie, investissement à impact..) ; les indicateurs et référentiels pour mesurer et valoriser l’impact des entreprises qui s’engagent ; les « activistes » du changement dans l’entreprise ; l’engagement des entreprise à l’échelle des territoires.
- Une journée de travail collectif et dédié est prévue le 9 juillet pour acter les mesures transformatrices.
- Le RDV est pris en septembre pour la restitution de ces actions à mener.