13e COP Ramsar : « les zones humides pour un avenir urbain durable »

Le Jeudi 25 octobre 2018

Crédits : A. Bouissou / Terra
La 13e Conférence des parties Ramsar sur les zones humides se déroule du 21 au 29 octobre 2018, à Dubaï. Cet événement a pour thème cette année "les zones humides pour un avenir urbain durable".

13e COP Ramsar 

Cette 13e Conférence des Parties à la Convention de Ramsar sur les zones humides (COP13) est l’occasion pour les parties contractantes :

  • d’évaluer les progrès d’application de la Convention et de l’utilisation rationnelle des zones humides ;
  • de planifier leurs propres travaux.

Adoptée en 1971 à Ramsar en Iran, cette convention sur les milieux humides est un traité intergouvernemental qui regroupe actuellement 169 pays. Son rôle : engager les États membre à conserver et utiliser durablement leurs milieux humides. La conférence des parties contractantes, se réunit tous les 3 ans pour examiner le plan de travail des trois années passées et à venir.

Les collectivités lauréates du label « Ville des zones humides accréditée par la convention de Ramsar »

4

collectivités reçoivent le label "Ville des zones humides accréditée par la convention de Ramsar" à la COP13 2018

Ce label crée en 2012 récompense les collectivités qui, ayant sur leur territoire une zone humide importante et un site Ramsar, ont mis en place des politiques exemplaires de gestion durable de ce milieu. Les 4 villes françaises lauréates 2018 sont :

  • Amiens, dans la Somme ;
  • Courteranges, dans l’Aube ;
  • Pont-Audemer, dans l’Eure ;
  • Saint-Omer, dans le Pas-de-Calais.

Elles partagent cette distinction avec 14 autres collectivités du monde.

Les milieux humides : des espaces à fort enjeu écologique, économique et social

Qu’appelle-t-on milieux humides ? Ce sont par exemples des marais, des tourbières, des prairies humides, de lagunes, des mangroves… Par leurs différentes fonctions, ils jouent un rôle primordial dans la régulation de la ressource en eau, l’épuration et la prévention des crues. Les milieux humides rendent également divers services en matière d'atténuation du changement climatique et d'adaptation à ses conséquences. Compte tenu des enjeux environnementaux, économiques et sociaux, ces milieux menacés par les activités humaines et les changements globaux font l’objet d’une attention particulière.

[infographie] Les milieux humides, amortisseurs du changement climatique

[infographie] Les milieux humides, amortisseurs du changement climatique

Afficher la version texte de l'infographie

Les milieux humides, amortisseurs du changement climatique

4 services rendus par les milieux humides en matière d'atténuation du changement climatique et d'adaptation à ses conséquences :

  • protection contre les aléas naturels ;
  • diminution de l'intensité des crues et des inondations ;
  • réserves d'eau en période sèche ;
  • stockage du carbone.

[Playlist] Milieux humides : des milieux vivants à protéger !

Afficher la version texte de la vidéo

La convention de Ramsar sur les milieux humides est un traité intergouvernemental adopté le 2 février 1971 à Ramsar en Iran. Entrée en vigueur en 1975, elle regroupe aujourd’hui 169 pays. Elle engage les Etats membres à la conservation et à l’utilisation durable de leurs milieux humides, et prévoit la création d’un réseau mondial de zones humides d’importance internationale : les sites Ramsar.

À l’origine, ce réseau a été établi en faveur de la conservation des populations d’oiseaux d’eau. Aujourd’hui, il est en constante extension à travers le monde pour conserver et gérer durablement les milieux humides au patrimoine écologique inestimable.