1er comité interministériel aux ruralités : des plans d'accès pour les petites lignes ferroviaires

Le Jeudi 20 février 2020

Crédits : A.Bouissou/Ministère
Jeudi 20 février, Elisabeth Borne et Jean-Baptiste Djebbari se sont rendus dans les Vosges pour un comité interministériel aux ruralités, sous la direction du Premier ministre. L'objectif ? Récolter les retombées de l’agenda rural, cinq mois après sa présentation dans les Hauts-de-France.

Le Premier ministre, accompagné notamment par Elisabeth Borne (Transition écologique), Jean-Baptiste Djebbari (Transports), Christophe Castaner (Intérieur) et Jacqueline Gourault (Cohésion des territoires), préside le 1er comité interministériel à la ruralité dans la commune de Girancourt, dans les Vosges, afin de promouvoir l'action du gouvernement dans les zones rurales. 

Suite à la présentation de l'Agenda rural, en septembre 2019, le Gouvernement s'est engagé à réunir deux fois par an un comité interministériel aux ruralités (CIR). Ces rendez-vous assurent l'exécution rapide des mesures déployées et fixent les objectifs prioritaires des mois à venir. Pour rappel, cet agenda comporte 181 mesures destinées à améliorer la vie quotidienne des habitants des territoires ruraux.

Parmi ces mesures, des plans d'actions régionaux sont lancés pour soutenir les petites lignes ferroviaires.

Jean-Baptiste Djebbari s'est notamment rendu sur le chantier de la ligne Epinal - Saint Dié des Vosges en cours de rénovation et qui rouvrira en 2022.

Il a ensuite signé un protocole d'accord avec la région Centre-Val de Loire en compagnie de Jacqueline Gourault.