Accélérer le développement de l’éolien en France : un enjeu clé du Plan climat

Le Jeudi 18 janvier 2018

Crédits : A. Bouissou / Terra
La France s'est fixée pour ambition d'encourager la montée en puissance de l'énergie éolienne afin de respecter les objectifs inscrits dans la loi de transition énergétique et dans le Plan climat. Nicolas Hulot a annoncé trois grands axes pour accélérer le déploiement des énergies renouvelables : la simplification, le développement de la production et l’innovation. Où en est l’éolien en France aujourd’hui ? Quels sont les enjeux du développement de la filière ?

Éolien en France : quel état des lieux ?

La production d’électricité éolienne n’a cessé d’augmenter depuis le milieu des années 2000, date à laquelle la filière a véritablement démarré. En 2016, la production brute s’élevait à 20,7 TWh. La taille des installations est assez diverse, celle-ci pouvant aller d’une micro-éolienne de quelques dizaines de kW à un champ éolien de plusieurs mâts doté d’une puissance de plusieurs dizaines de MW.

5400

éoliennes installées en France en 2015, pour une puissance totale installée de 9761 MW

Pour libérer et faciliter le développement de l'éolien en France, un groupe de travail dédié a été mis en place par Sébastien Lecornu le 20 octobre 2017. Ce conseil de l'éolien, composé d’associations d’élus, d’ONG, de représentants des professionnels du secteur et des administrations des ministères ainsi que de juristes, a formulé 10 propositions qui ont pour objectif de libéraliser la filière éolienne.

Quels sont les enjeux du développement de l’éolien en France ?

Cinq enjeux caractérisent le développement de l’éolien en France :

  • La diversification du mix énergétique : Le Plan climat prévoit de viser la neutralité carbone à l’horizon 2050. Pour atteindre cet objectif, Nicolas Hulot a annoncé l’accélération du développement des énergies renouvelables et la diversification de notre mix énergétique. Cela sera permis par la loi de transition énergétique pour la croissance verte et la programmation pluriannuelle de l’énergie.
  • Les retombées économiques : La production éolienne génère, en zone rurale, une nouvelle activité qui implique d’une part de nouveaux emplois, et d'autre part d'importantes retombées fiscales pour les collectivités. A titre d’exemple, les acteurs de l’éolien en France représentaient près de 18 000 emplois* en 2015.
  • La production dans les territoires : L’énergie éolienne a pour atout d'être disponible localement. Son utilisation diminue notre dépendance énergétique et a pour avantage d’assurer la sécurité d'approvisionnement en énergie ainsi que la stabilité des prix.
  • L’acceptabilité locale : A l’échelle des parcs, chaque projet éolien terrestre soumis à autorisation au titre de la réglementation des installations classées pour la protection de l’environnement fait l’objet d’une enquête publique, ouverte à tous. Cette démarche permet à chacun de s'informer sur le projet et d'exprimer son avis.
  • La préservation des paysages : Le développement de l’éolien terrestre se réalise en adéquation avec la préservation de la qualité et de la diversité de nos paysages ordinaires. En raison des enjeux et des impacts potentiels associés à l’exploitation des éoliennes, l’implantation de tout parc est soumise à un examen approfondi de l’intégration des éoliennes dans leur environnement et de la bonne prise en compte des enjeux associés à leur exploitation. Elle fait l’objet d’une étude d’impact.

*Source ADEME
 

[Vidéo] Retour sur le déplacement de Nicolas Hulot dans la Sarthe sur le thème des énergies renouvelables

Nicolas Hulot s’est rendu dans la Sarthe le 8 janvier 2018, pour visiter :
▶︎ le parc éolien "EoLoué" des Fermiers de Loué ;
▶︎ le champ photovoltaïque d'Allonnes.

A cette occasion, le ministre a précisé les grands axes pour accélérer le déploiement des énergies renouvelables électriques, en application du Plan climat et conformément aux objectifs fixés par la loi de transition énergétique et par la stratégie nationale bas carbone.