Acheter en vrac en toute sécurité : quels sont les bons gestes à adopter ?

Le Lundi 29 juin 2020
Depuis le début de l’épidémie de Covid-19, de nombreux Français s’interrogent sur la manière de faire leurs achats en vrac en toute sécurité. Pour répondre à cette attente, le ministère de la Transition écologique et solidaire s’associe à Réseau Vrac pour informer commerçants et consommateurs sur les bonnes pratiques d’hygiène à appliquer pour faire ses courses en vrac sans risque, tout en limitant la transmission du virus.
"Je ne veux pas que les entreprises ayant fait le pari de la vente en vrac soient les victimes des comportements régressifs favorisés pendant la crise sanitaire par des industriels visant à emballer et sur-emballer de plastique de nombreux produits notamment alimentaires. Le vrac est une filière d’avenir que le ministère de la Transition écologique et solidaire soutient et soutiendra avec notamment toutes les dispositions de la loi anti-gaspillage qui vont prochainement entrer en vigueur."
Brune Poirson, secrétaire d’Etat auprès de la ministre de la Transition écologique et solidaire.
"Avant la crise, la France montrait déjà la voie de la consommation en vrac avec plus de 400 magasins spécialisés vrac, 88% de magasins bio équipés d’un rayon vrac et 70% des grandes et moyennes surfaces équipées d’un rayon dédié. Cette tendance doit se poursuivre pour l’après, car le vrac nourrit de nombreux espoirs : il reste une valeur sûre, favorisant les circuits courts, assurant un commerce de proximité, permettant d’acheter la juste quantité et limitant les emballages inutiles."
Célia Rennesson, Directrice de Réseau Vrac

Pour que le consommateur puisse être informé sur les gestes simples recommandés lors de ses achats en vrac, le ministère de la Transition écologique et solidaire et Réseau Vrac rappellent les consignes à suivre en magasin, à savoir :

  • Port du masque 
  • Désinfection des mains avant l’achat 
  • Désinfection des contenants réutilisables pouvant être apportés par le consommateur
  • Désinfection régulière des points de contacts des équipements de vente en vrac par le commerçant (couvercles, poignées, pelles, pinces, etc.)

Ces préconisations d’hygiène et consignes sanitaires sont diffusées auprès des commerçants à travers une affiche téléchargeable en ligne, pour que l’information soit aussi disponible en magasin. 

Elles s’ajoutent à la mobilisation engagée depuis plusieurs semaines par la filière vrac pour s’adapter et offrir aux consommateurs les meilleures conditions d’hygiène.

Le suremballage et les emballages inutiles sont un véritable fléau, car ils représentent une quantité importante de plastiques à usage unique mis sur le marché sans pour autant protéger les consommateurs de la covid-19. Pour rappel, la loi anti-gaspillage prévoit que chaque consommateur peut depuis le 10 février 2020 apporter ses propres contenants réutilisables dans les commerces de vente au détail, à condition que ceux-ci soient propres et adaptés à la nature du produit acheté. Le consommateur est responsable de l’hygiène du contenant. Un affichage en magasin doit le guider dans cette démarche.