Adaptation du littoral au changement climatique : Élisabeth Borne salue la qualité du rapport de Stéphane Buchou sur l’érosion côtière

Le Vendredi 29 novembre 2019
Face au phénomène majeur de l’érosion côtière, Stéphane Buchou, député de la Vendée, a remis ce 28 novembre à Élisabeth Borne, ministre de la Transition écologique et solidaire, un rapport sur l’aménagement des territoires littoraux.

L’érosion côtière, ou « recul du trait de côte », est un phénomène naturel, aggravé au niveau mondial par les conséquences du changement climatique et la croissance démographique soutenue des territoires côtiers. En France, plus de 20 000km de littoral français, dont 22% des zones côtières, sont soumises à un phénomène d’érosion. On compte plus de 650km en recul, dont 270km à une vitesse moyenne de 50cm par an.

Pour répondre à ces enjeux, une mission parlementaire avait été confiée à Stéphane Buchou, député de la Vendée et président du Comité national de suivi pour la gestion intégrée du trait de côte, destinée à repenser l’élaboration de nos politiques publiques sur le littoral, face au phénomène d’érosion côtière.

Cette mission fait suite à plusieurs initiatives conduites ces dernières années. Une stratégie nationale de gestion intégrée du trait de côte avait ainsi été mise en place dès 2012 pour accompagner les territoires dans leur adaptation, garantie par un comité composé de représentants d’associations, d’élus locaux et d’experts. Afin de renforcer les actions prévues dans cette stratégie, un rapport sur la recomposition spatiale des territoires littoraux, réalisé par l’Inspection générale des finances, l’Inspection générale de l’administration et le Conseil général de l’environnement et du développement durable, avait également été remis au Gouvernement en avril 2019.

Fruit de nombreuses consultations menées sur le terrain, le rapport de Stéphane Buchou constitue une contribution importante à ces enjeux. Il présente une série de pistes intéressantes pour concrétiser des projets d’adaptation des territoires littoraux face aux dérèglements climatiques, qui vont faire l’objet d’un examen approfondi par le Gouvernement.

Je salue la très grande qualité du travail réalisé par le député Stéphane Buchou, ses nombreuses propositions, mais aussi son engagement personnel pour la défense de notre littoral. L’aménagement côtier est un des enjeux majeurs et concrets de l’adaptation aux dérèglements climatiques dans la vie quotidienne des Français. Nous continuerons à travailler pour protéger la richesse de nos espaces littoraux.
Élisabeth Borne