Appel à projets « Des solutions fondées sur la nature pour des territoires littoraux résilients »

Le Jeudi 4 juillet 2019

Crédits : L. Mignaux / Terra
A l’occasion du premier anniversaire du Plan biodiversité, François de Rugy, ministre de la Transition écologique et solidaire a lancé l’appel à projets « Des solutions fondées sur la nature pour des territoires littoraux résilients ». L’objectif : promouvoir le rôle des écosystèmes dans l’adaptation au changement climatique des territoires exposés aux évolutions du trait de côte.
« Nos littoraux subissent directement les effets du changement climatique : ainsi l’élévation du niveau de la mer et l’augmentation de la fréquence des tempêtes ont une influence directe sur les submersions marines et sur les phénomènes d’érosion. Face à ce phénomène, nous devons repenser l’aménagement et l’organisation territoriale des zones côtières afin de les rendre résilients face à ce phénomène. C’est pourquoi je lance aujourd’hui cet appel à projet. »
François de Rugy

Cet appel à projet s’inscrit pleinement dans le Plan biodiversité, présenté le 4 juillet 2018 par le Gouvernement. Il répond à l’un des cinq enjeux du plan : préserver la mer et le littoral. Il participe à la mise en œuvre du programme d’actions 2017-2019 de la Stratégie nationale de gestion intégrée du trait de côte. 

Doté d’un millions d’euros cet appel à projet s’adresse aux acteurs publics (collectivités territoriales, établissements publics, services de l’État, etc.) et privés (associations, socio-économiques, prioritaires de sites, etc.) en France métropolitaine et outre-mer.

Cet appel à projets, issu notamment des réflexions du groupe de travail "artificialisation" du Comité France Océan, a vocation à mettre en lumière des opérations démonstratives et exemplaires qui valorisent le rôle essentiel joué par les espaces naturels littoraux dans la prévention des risques côtiers, la protection de la biodiversité et le maintien de l'attractivité des territoires. Ces solutions fondées sur la nature, en plus d’être des alliés incontournables dans notre adaptation au changement climatique, contribuent à l’objectif de « zéro artificialisation nette », un engagement fort du Gouvernement.

La date limite de dépôt des dossiers de candidature : 31 octobre 2019.

Toute demande d’informations sur le présent appel à projets pourra être adressée, avant la date de limite de dépôt des dossiers de candidature, à l’adresse suivante : elm2.deb.dgaln@developpement-durable.gouv.fr