Assises de l’eau : 17 mesures pour relancer l’investissement dans les réseaux d’eau et d’assainissement

Le Mercredi 29 août 2018
Après plusieurs mois de dialogue avec les acteurs locaux et nationaux de l’eau, Édouard Philippe, Premier ministre, a présenté aujourd’hui les conclusions du premier volet des Assises de l’eau, aux côtés de Sébastien Lecornu, secrétaire d’État auprès du ministre d’État, ministre de la Transition écologique et solidaire.

Annoncée par le Président de la République le 24 novembre 2017 lors du Congrès des maires, la première séquence des Assises de l’eau consacrée aux services d’eau et d’assainissement a permis d’engager une large concertation avec les élus locaux à travers une consultation en ligne des maires, mais aussi des échanges sur le terrain au sein des comités de bassin.

En parallèle, un diagnostic détaillé a été établi à partir des données renseignées par les collectivités dans le système d’information sur les services publics d’eau et d’assainissement (SISPEA) en 2016. Il révèle notamment qu’un litre sur cinq se perd dans les réseaux d’eau, avec de forts contrastes selon les services d’eau et d’assainissement.

Dans ce contexte, les 17 mesures présentées ce jour ont vocation à mobiliser les acteurs publics (agences de l’eau, collectivités locales, Caisse des dépôts et consignation) et les acteurs privés (entreprises du secteur de l’eau, banques) afin de relancer l’investissement dans les territoires pour réduire les fuites d’eau et améliorer la gestion des réseaux, tout en assurant une distribution d’eau de qualité en France :

Fort des conclusions de cette 1ère séquence, le Gouvernement lancera dans les prochaines semaines le 2e volet des Assises de l’eau autour de la question Changement climatique et ressource en eau : comment les territoires et l’ensemble des acteurs vont-ils s’adapter ?

Retrouvez le discours du Premier ministre en conclusion de la 1ère séquence des Assises de l'eau