Assises de l’eau : trouver des solutions pour une meilleure gestion de l’eau

Le Jeudi 3 janvier 2019

Crédits : L. Mignaux/Terra
Lancées en avril 2018, les Assises de l’eau s’articulent en deux séquences. Elles visent à trouver des solutions pour permettre aux territoires et à l’ensemble des acteurs d’adapter leur gestion de l’eau à l’heure du changement climatique.
« Une politique de l’eau dynamique et ambitieuse est indispensable pour réussir notre adaptation au changement climatique et préserver la biodiversité aquatique et terrestre. Nous devons poursuivre nos efforts afin de trouver de nouvelles solutions pour une meilleure gestion de l’eau. »
François de Rugy

Des Assises de l’eau en deux séquences

Du 27 avril au 25 mai 2018, une première consultation a été lancée pour tous les élus sur les enjeux de réseaux d’eau et d’assainissement. L’enjeu : qu’ils puissent réaliser les investissements nécessaires à l’entretien, au renouvellement et à la modernisation des installations en priorité dans les territoires ruraux.

Le deuxième volet des Assises de l’eau autour de la question « Changement climatique et ressource en eau : comment les territoires, les écosystèmes et l’ensemble des acteurs vont ils s’adapter ? » a été lancé en novembre 2018. Cette séquence doit contribuer à la mise en œuvre de plusieurs mesures du plan biodiversité, présenté en juillet par le Gouvernement, notamment sur les milieux humides et la gestion des eaux fluviales. Elle s’étendra jusqu’au mois de mars 2019, et sera rythmée par des ateliers sur les territoires, la réunion de groupes de travail et deux autres comités de pilotage.

Ce que pensent les Français de la préservation des ressources en eau et des milieux aquatiques

Présenté lors du premier comité de pilotage le 9 novembre 2018, le baromètre réalisé par l’IFOP montre que :

  • Pour environ 9 français sur 10, le changement climatique a des répercussions sur le cycle de l’eau.
  • 59 % des français considèrent que la réduction de la pollution des rivières et des eaux souterraines est une priorité.
  • Pour près d’un français sur deux, les pesticides agricoles et domestiques sont les principaux responsables de la dégradation de l’eau des rivières.
  • 42% des français estiment que la préservation de la biodiversité aquatique est le deuxième enjeu dans le domaine de l’eau.

* Sondage Ifop réalisé du 18 juin au 3 juillet 2018 auprès d'un échantillon de 3 508 personnes.

Eau : découvrez la web série « En immersion »

[Vidéo] En immersion - Episode 2 : Eau & climat, un sujet bouillant !

Afficher la version texte de la vidéo

Chamboulée après sa rencontre avec l'eau, Léa est déterminée à en savoir plus sur ce sujet passionnant mais finalement méconnu : la gestion de l'eau en France.

Alors qu'il fait encore très chaud fin octobre 2018 vers Lyon et que certains cours d'eau sont à sec, le département de l'Aude est touché par de violentes inondations. Drôle de paradoxe. Ni une, ni deux, Léa se lance dans des recherches : comment l'eau fait face au changement climatique ?
Les solutions existent, c'est maintenant le temps de l'action ! Et Léa veut le prouver à Max, son collègue.

Démonstration avec l'Yzeron, un affluent du Rhône, qui depuis 2014 s'est transformé. Le béton qui bordait le cours d'eau a laissé place à un lit et des berges naturels, où la biodiversité est revenue et les promeneurs aussi. Mais surtout, les inondations sont bien moins fréquentes !

Libérée, délivrée, l'eau se la coule désormais douce laissant la nature nous protéger ... naturellement ! Max, impressionné, se demande tout de même pourquoi Léa a rêvé de lui. Léa esquisse un sourire en coin et lui demande s’il fait toujours du théâtre… Pas peu fier,
Max répond par l’affirmative sans comprendre...
Léa annonce mystérieusement qu’elle a une idée...