Canicule : que faire en cas de fortes chaleurs ?

Le Jeudi 25 juillet 2019

Crédits : G. Crossay/Terra
Météo France a annoncé la survenue d’un nouvel épisode de canicule cette semaine. De fortes chaleurs sont attendues au sud de la Loire dès aujourd’hui notamment sur le sud ouest et à partir de mardi la canicule devrait toucher une très large partie du territoire.

Les opérateurs de transport se mobilisent

Face au nouvel épisode caniculaire qui traverse la France, Elisabeth Borne a appelé l’ensemble des opérateurs de transport à la plus grande vigilance et mobilisation, en lien avec les collectivités locales qui sont autorités organisatrices des transports. Elle se tient informée en temps réel de l’évolution de la situation.

 

Canicule : comment se protéger ?

Canicules, fortes chaleurs : adoptez les bons réflexes

Canicules, fortes chaleurs : adoptez les bons réflexes

Afficher la version texte de l'infographie

Mouiller son corps et se ventiler

2e Plan national d’adaptation au changement climatique

Face à ces vagues de chaleur plus fréquentes et plus intenses, le deuxième Plan national d’adaptation au changement climatique (PNACC) a été lancé, en décembre 2018 par François de Rugy pour la période 2018-2022. 
La France est l’un des pays les plus avancés en matière de planification de l’adaptation au changement climatique. Après la réussite de la COP21, elle a lancé les travaux pour actualiser sa politique d’adaptation en cohérence avec l’Accord de Paris. Avec son deuxième Plan national d’adaptation au changement climatique (PNACC-2), la France vise une adaptation effective dès le milieu du XXIe siècle à un climat régional en métropole et dans les outre-mer cohérent avec une hausse de température de +1,5 à 2 °C au niveau mondial par rapport au XIXe siècle.

58

actions sur 5 ans avec de nouvelles priorités

Des évolutions importantes sont proposées à travers ce deuxième Plan national d’adaptation au changement climatique. Elles concernent notamment un meilleur traitement du lien entre les différentes échelles territoriales, le renforcement de l’articulation avec l’international et le transfrontalier et la promotion des solutions fondées sur la nature.