Carburants : la situation est stable et l'approvisionnement des stations-service continue d’être assuré normalement

Le Mercredi 8 janvier 2020
Le ministère de la Transition écologique et solidaire suit en permanence la disponibilité des produits pétroliers dans les dépôts et leur acheminement jusqu'aux consommateurs. Depuis le début du mouvement social que connait le pays, la production est ininterrompue dans les raffineries, les stocks dans les dépôts sont à un excellent niveau et l’approvisionnement des stations-service se poursuit normalement.

Ce matin, la situation est similaire à la veille : le ministère confirme que toutes les raffineries de France métropolitaine continuent à produire, et que six raffineries sur sept connaissent des difficultés temporaires dans leurs expéditions.

S’agissant de l’approvisionnement des stations-service, la logistique pétrolière repose sur un réseau dense d’environ 200 dépôts (alimentés depuis les raffineries par oléoducs, par voie fluviale, maritime ou ferroviaire), qui distribuent par camion-citerne pour les derniers kilomètres jusqu'aux stations-service. Les stocks sont à un excellent niveau, équivalent à plus de 3 mois de consommation de carburant.

Ce matin, seuls 3 dépôts sur environ 200 connaissent des difficultés temporaires, tous les autres assurant normalement leurs expéditions. Comme le Premier ministre l’a annoncé hier, les forces de l’ordre sont mobilisées afin qu’il n’y ait pas de blocages de dépôts.

S’agissant des stations-service, la situation reste quasi-normale et stable depuis hier avec toujours plus de 98 % des 11 000 stations-service qui ne connaissent aucune difficulté et sont normalement approvisionnées. L'état de la situation dans les stations-service et des prix à la pompe est disponible en toute transparence via le site https://www.prix-carburants.gouv.fr/

Aussi, il est rappelé qu'il n'est pas nécessaire d'effectuer un plein si l'on ne compte pas faire un usage immédiat de son véhicule. Les « pleins de précaution » ne sont d'aucune utilité compte tenu du fait que les stocks sont à un bon niveau. Ils peuvent en revanche contribuer à créer des points de tension sur certaines stations-service.

Le ministère suit en permanence la situation grâce à des outils de suivi de la disponibilité des produits pétroliers dans les dépôts et les stations-service, alimenté quotidiennement par leurs exploitants. Il est également en lien permanent avec les opérateurs pétroliers.