Les bons réflexes pour circuler en hiver

Le Mardi 6 février 2018

Crédits : L. Mignaux / Terra
Un nouvel épisode neigeux traverse le pays vendredi 9 février, le Gouvernement renouvelle ses consignes de prudence, et invite chacun à suivre les consignes des autorités locales.

L'actualité en temps réel

Météo France a placé en vigilance orange 27 départements en raison de ce nouvel épisode neigeux, attendu en fin de nuit, sur un axe allant des Hauts de France jusqu’à la Nouvelle Aquitaine. Les chutes de neige se décaleront progressivement vers l'est en cours de journée puis en soirée.

On attend 2 à 5 cm supplémentaires au sol, localement 6 à 10 cm. La neige tombera sur un sol froid et peut se transformer en neige durcie voire en verglas. Des brouillards givrants pourront également se produire dans l’Est du pays.
Ce nouvel assaut de l’hiver nécessite une vigilance particulière. Malgré toute la mobilisation apportée par les gestionnaires de voirie pour dégager les routes et les maintenir en état, les conditions de circulation pourront être très difficiles.

Pour les départements concernés, les automobilistes sont appelés à s’informer des conditions climatiques et de circulation avant de partir, à différer leur voyage si les prévisions météorologiques sont particulièrement mauvaises sur leur itinéraire, et à redoubler de prudence sur les routes.

En Ile-de-France, qui sera particulièrement touchée par cet épisode, les automobilistes sont appelés à ne pas utiliser leur véhicule et à privilégier les transports en commun.

[Infographie] Les bons réflexes pour circuler en hiver

  [Infographie] Les bons réflexes pour circuler en hiver

Avant de partir

L'hiver approche, faites le point sur l'état de votre véhicule :

  • Niveaux (huile, liquide du lave glace etc) ;
  • Pression des pneus ;
  • Éclairage ;
  • Chauffage et ventilation...

En vue de votre déplacement, assurez-vous que vous êtes bien équipé :

  • Gilets haute visibilité et triangle de signalisation ;
  • Chaînes ou équipements spéciaux ;
  • Liquide antigel ;
  • Bombe antigivre ou raclette ;
  • Câble de démarrage ;
  • Lampe de poche ;
  • Vêtements chauds ;
  • Eau et nourriture...

Informez-vous et restez informé :

En cas d'annonce de risques importants ou exceptionnels, différez votre départ.

Sur la route

Adaptez votre conduite :

  • Réduisez votre vitesse ;
  • Augmentez les distances de sécurité ;
  • Évitez les manœuvres brutales ;
  • Ne dépassez pas les engins de salage et de déneigement et facilitez leur passage ;
  • Écoutez les radios locales ou FM 107.7.

Si vous devez mettre des chaînes:

  • Faites un essai de montage avant le départ ;
  • Garez-vous à l'écart de la chaussée pour le montage ;
  • Posez les chaînes sur au moins 2 roues motrices (limite de vitesse avec des chaînes : 50 km/h) ;
  • Vérifiez leur tenus régulièrement et retirez-les dès qu'elles ne s'imposent plus.

Si la circulation est bloquée :

  • Sur route, garez-vous sur le bas-côté ;
  • Sur autoroute, ne stationnez pas sur la bande d'arrêt d'urgence, mais restez sur la file de droite, sauf indication contraire des services d'intervention ou des panneaux à message variable ;
  • Tenez-vous informé (radio, téléphone).

La mobilisation sur le réseau routier national

Tout au long de l’année, les gestionnaires du réseau routier et autoroutier travaillent pour assurer la sécurité et l’entretien des routes. En hiver, les conditions météorologiques particulières entraînent la mise en place d’un dispositif spécifique pour assurer le maintien de la circulation appelé « viabilité hivernale », mis en place du 15 novembre au 15 mars.

Durant toute la période hivernale, les 11 directions interdépartementales des routes (DIR) assurent la viabilité du réseau routier national :

  • 6 000 agents intervenant sur le réseau, mobilisables 24h/24 ;
  • 750 camions équipés de lames et de saleuses ;
  • 15 engins spéciaux de déneigement pour les routes de montagne traversant les Alpes, le Jura, le Massif central et les Pyrénées ;
  • Entre 100 000 et 200 000 tonnes de sel épandues chaque année selon la rigueur de l’hiver.

Sur autoroute, les sociétés concessionnaires sont également mobilisées :

  • Près de 4 000 agents intervenant sur le réseau, mobilisables 24h/24 ;
  • Plus de 1 200 camions équipés de lames et de sableuses ;
  • Entre 120 000 et 190 00 tonnes de sel épandues chaque année selon la rigueur de l’hiver.

Afin de limiter les risques d’accidents, informez-vous sur l’état des routes avant de partir, soyez équipés et adaptez votre conduite aux conditions météorologiques.

La viabilité hivernale en images

Tout au long de l’année, les gestionnaires de tous les réseaux liés aux transports travaillent pour assurer la sécurité et l’entretien des routes.

Le plan hivernal de l’aviation civile

Du 16 octobre 2017 au 16 avril 2018, la Direction Générale de l’Aviation Civile met en place son plan hivernal en lien avec Météo France, les aéroports et les compagnies aériennes. En effet, les mauvaises conditions météorologiques hivernales peuvent entraver l’activité d’un aéroport en dégradant son accès, l’adhérence des roues des avions et des véhicules sur les pistes et les voies de circulation, ou en provoquant des dépôts de givre sur les avions, dont ils modifient dangereusement l’aérodynamique.

Quand un épisode neigeux survient, le premier objectif d’un plan hivernal est de maintenir le flux de trafic de et vers les aéroports français concernés tout en garantissant la sécurité et en assurant que le programme des vols de chaque compagnie aérienne soit le moins impacté possible.

Les prévisions météorologiques régulièrement mises à jour par le centre national de la météorologie, et un processus d’information précis de toutes les parties prenantes, particulièrement présent dans les aéroports dits Airport-CDM (Collaborative Decision Making) : Roissy-CDG, Orly, Lyon, Grenoble et Chambéry permettent le bon déroulement du plan hivernal.