Communiqué de presse - One Planet Summit

Le Mardi 12 décembre 2017
Les Ministres de l’environnement et du climat de France, Allemagne, Royaume-Uni, Suède et des Pays-Bas s’engagent à examiner la mise en place d’un prix du carbone significatif.

Les Ministres de l’environnement et du climat de France, Allemagne, Royaume-Uni, Suède et Pays-Bas considèrent que le prix de la tonne de CO2 est un outil de décarbonation efficace de l’économie mondiale lorsqu’il est intégré dans un ensemble cohérent de mesures et de politiques publiques.

Ils ont souligné aujourd’hui au Sommet Mondial pour la Planète à Paris que le prix du carbone devait être prévisible et augmenter afin que l’objectif de limitation de réchauffement climatique à 2°C puisse être atteint.

Ils ont salué le Rapport du Groupe de Haut Niveau sur les Prix du Carbone (High Level Commission on Carbon Prices) présenté par M. Joseph Stiglitz et Lord Nicholas Stern lequel identifie des corridors de prix qui pourraient être utilisés pour guider l’élaboration d’instruments de tarification du carbone et d’autres politiques climatiques, règlements et mesures pour stimuler l’action climatique.

Ils ont aussi salué le récent accord au niveau du Conseil sur la réforme du marché d’échange de permis d’émission européen.  

Néanmoins, ils ont souligné que des réformes supplémentaires seraient nécessaires au niveau européen pour inciter les investisseurs et les entreprises à développer des modèles économiques compatibles avec un scenario de limitation à 2 degrés du réchauffement climatique.

Ils se sont ainsi engagés à examiner la mise en place d’un prix du carbone significatif, voire, pour certains, à le mettre en place, dans les secteurs pertinents.