Communiqué de presse : Vigilance crues - Point de situation

Le Mercredi 24 janvier 2018

L’épisode de crues en cours est important par son étendue. Plus de 20 départements sont en vigilance orange et plus de 50 en vigilance jaune. Les pluies marquées sont en Bourgogne-Franche-Comté et en région parisienne.

Les précipitations se sont toutefois calmées ces dernières 24 heures : les ondes de crues déjà formées se propagent, le nombre de tronçons de cours d’eau en vigilance orange se réduit. L’attention se concentre principalement sur le bassin de la Seine qui demeure le plus touché.

Une nouvelle perturbation traversera le pays d’est en ouest à compter du milieu de la nuit prochaine et pendant la journée de jeudi. Elle apportera des précipitations supplémentaires, de l’ordre de 10 à 30 mm selon les endroits, qui conduiront à une réaction modérée des rivières.

A Paris
A Paris, la Seine a atteint le niveau de 5,18 m à 12h à la station du pont d’Austerlitz. Ce niveau devrait continuer à s’élever du fait de l’arrivée progressive de l’onde de crue, notamment en provenance de l’Yonne. Vigicrues annonce un pic de crue attendu pour samedi à un niveau équivalent, voire légèrement supérieur, à celui atteint lors de la crue de juin 2016 soit 6,10 m au pont d’Austerlitz.

Sur le reste de la région parisienne
C’est la succession d’épisodes pluvieux sur les bassins amont de la Marne et de l’Yonne qui est à l’origine des crues en cours. Elles entraînent une élévation lente et sensible du niveau des eaux avec des débordements. Les tronçons amont et aval de la Marne et de l’Yonne sont placés en vigilance orange pour alerter les populations de ce phénomène. Ces crues se propagent progressivement vers la métropole parisienne.

Sur le reste du territoire national

•    En Normandie : à la suite des fortes pluies de lundi, des cours d’eau avaient réagi. Des décrues importantes ont été constatées, en particulier, la Touques qui avait été mise en vigilance orange est revenue au niveau vert (pas de vigilance). Les niveaux demeurent soutenus sur l’Epte qui est encore en vigilance orange mais la décrue est en cours.

•    Dans le Doubs : la Loue, placée lundi en vigilance rouge, a connu une crue importante, avec un mètre d’eau au centre de la commune d’Ornans. La décrue est maintenant bien avancée et la rivière est repassée ce matin en niveau de vigilance jaune. Sur le Doubs, les crues qui ont impacté Pontarlier et Morteau se propagent lentement, le pic de crue est passé dans la nuit à Besançon. L’Ognon aval est également en vigilance orange.

•    Pour le grand bassin du Rhône : en amont de Lyon, les cours d’eau (Rhône, Ain), qui avaient vu leur niveau augmenter sont maintenant en décrue, ils sont descendus en vigilance jaune. Le Rhône immédiatement au sud de Lyon reste placé en vigilance orange.

•    Les bassins amont de la Meuse : la décrue est en cours dans ce secteur, les cours d’eau sont repassés en vigilance jaune.

•    Dans le Sud-Ouest, la décrue se confirme, le tronçon de la Garonne marmandaise qui était en vigilance orange est repassé en vigilance jaune ce matin.

Les services sont fortement mobilisés

Météo-France, le réseau Vigicrues du ministère de la Transition écologique et solidaire, les préfectures et l’ensemble des services, en région, les directions régionales de l’environnement, de l’aménagement et du logement (DREAL) et en département, les directions départementales des territoires (DDT), sont mobilisés 24h sur 24 pour anticiper au maximum les débordements de cours d’eau.

Les niveaux d’alerte Vigicrues :
Vert : pas de vigilance particulière requise
Jaune : risque de crue génératrice de débordements
Orange : risque de crue génératrice de débordements importants
Rouge : risque de crue majeure

Site de Vigicrues : https://www.vigicrues.gouv.fr/

Site de Météo France : http://www.meteofrance.com/accueil