Congrès mondial pour la nature de l’UICN : Emmanuelle Wargon signe des conventions de partenariats avec les collectivités territoriales

Le Vendredi 15 novembre 2019
Dans le cadre de l’organisation du Congrès mondial pour la nature de l’UICN, Emmanuelle Wargon, secrétaire d’État auprès de la ministre de la Transition écologique et solidaire s’est rendue aujourd’hui à Marseille afin de signer les conventions de partenariat avec la ville de Marseille, la métropole d’Aix-Marseille-Provence et le département des Bouches-du-Rhône.
C’est véritablement un travail collectif que je suis venue saluer ici, à un peu plus de 6 mois de l’événement ; j’ai souhaité à la fois saluer l’action des acteurs locaux et la qualité du travail effectué et transmettre un message de mobilisation dans cette période essentielle pour la biodiversité qui s’ouvre et qui, j’en suis convaincue, se conclura par un congrès réussi et utile à Marseille en juin 2020
Emmanuelle Wargon

Un an après la réunion de préfiguration du comité local de pilotage, Emmanuelle Wargon a rencontré les collectivités pour faire un point d’étape sur l’organisation du Congrès mondial pour la nature de l’UICN. En effet, la mobilisation des territoires hôtes du Sommet est essentielle pour sa réussite.

Le congrès mondial pour la nature de l’UICN qui se tiendra à Marseille du 11 au 19 juin 2020 doit permettre de poser les premiers jalons d’un nouveau cadre international pour la biodiversité. Il constitue une étape importante avant la COP15 de Kunming, qui se tiendra en Chine en octobre 2020.

Les conventions signées aujourd’hui avec la ville, la métropole et le département illustrent le travail collectif mené par l’État et les collectivités territoriales pour la réussite du Congrès. Elles mettent en avant la diversité et la qualité des contributions de tous les acteurs et traduisent la mobilisation générale pour faire du congrès de juin 2020 un grand succès.  

 

Le Congrès mondial pour la nature de l’UICN

Organisé tous les quatre ans, le Congrès mondial de la nature de l’UICN réunit des leaders mondiaux et des représentants de gouvernements, du monde scientifique et universitaire, de groupes de populations autochtones, d’organisations non-gouvernementales et d’entreprises, afin de contribuer à faire face aux défis pressants de l’environnement et du développement durable.