Coronavirus Covid-19 : recommandations et conduite à tenir à bord de navires sous pavillon français

Le Lundi 3 août 2020
Cette page, destinée aux marins, gens de mer et compagnies maritimes, présente les principales dispositions mises en place et recommandations dans le contexte de l’épidémie de Covid-19 et d’état d’urgence sanitaire.

Alerte sur les relèves d'équipage

Face à une recrudescence de marins testés positifs à la Covid-19, une vigilance toute particulière est à observer notamment lors des relèves d'équipages et portant sur les marins issus de l'Union européenne (UE) et hors UE. Il existe un risque majeur de faire embarquer des marins porteurs de la Covid-19 et de créer des clusters sur ces navires.

Afin de circonscrire ce risque, les mesures de prévention vis-à-vis de la pandémie ne doivent être ni réduites, ni relâchées, mais rappelées aux équipages embarqués ou participant aux relèves. Pour rappel, les règles sanitaires suivantes sont à observer :

  • Renforcement de la quatorzaine pour tout marin à l'embarquement. Elle doit être d'une durée d'au moins 8 jours, préférentiellement de 14 jours.
  • Un test de dépistage par méthode RT-PCR sera pratiqué en début de confinement pour éliminer les porteurs sains du virus. Ce même test doit être fait en fin de période d'isolement, 48 à 72 heures avant l'embarquement. Le trajet du domicile au navire nécessite d'être sécurisé.
  • Les marins doivent être embarqués uniquement après la communication des résultats des tests et la confirmation de leur négativité.
  • Lorsque la période d'isolement a été inférieure à 14 jours, des mesures de distanciation sociale doivent être suivies à bord pendant une durée permettant d'arriver aux 14 jours : port du masque lors d'activités de groupe, prise des repas à l'écart des personnes déjà embarquées, absence d'activité sociale.
  • Éviction des marins ayant présenté un test positif à la Covid-19 pendant une durée de deux à trois semaines.
  • Pour les marins français ayant présenté un test positif, une visite de reprise auprès d'un médecin des gens de mer est recommandée avant la reprise à la navigation, et ce même si l'arrêt de travail est inférieur à 30 jours.

Les résultats issus des tests pratiqués seront communiqués au Service de santé des gens de mer le plus proche du siège de l'armement de la Compagnie maritime employeuse.
Vous retrouverez l'ensemble des recommandations sanitaires ci-dessous.

Pour toute information complémentaire, vous êtes invités à contacter le Service de santé des gens de mer .

Dispositions médicales pour les marins et gens de mer

En cette période d’urgence sanitaire, le service de santé des gens de mer (SSGM) se réorganise, afin de proposer le meilleur service possible aux marins et gens de mer. Ainsi, une téléconsultation est organisée. Les différents services de santé des gens de mer restent joignables par mail et par téléphone.

Les modalités de la consultation et de la délivrance des certificats médicaux d'aptitude à la navigation sont expliquées dans la fiche téléchargeable ci-dessous intitulée « Permanence du service de santé des gens de mer ».

Par ailleurs, le Centre ressource d'aide psychologique en mer est disponible pour apporter un soutien psychologique aux marins en difficulté (les informations sont disponibles dans la fiche à télécharger ci-dessous).
 

 

Recommandations sanitaires pour les relèves d’équipage

L’organisation de la relève des équipages doit s’adapter aux contraintes imposées par la lutte contre le coronavirus : confinement, difficultés d’acheminement des relèves, règlements imposés par les autorités sanitaires des États. L'objectif est double : ne pas introduire le virus à bord en embarquant des personnels porteurs du virus, pouvoir acheminer le personnel débarquant malgré les restrictions d’accès imposées par certains pays et l’annulation de nombreuses liaisons aériennes.

 

 

Recommandations et mesures préventives pour les navires sous pavillon français

La fiche « Recommandations générales pour mise en application à bord des navires » comprend 6 grands chapitres :

  • Conseils de prévention à bord des navires
  • Complément obligatoire de la dotation médicale embarquée
  • Prise en charge d’un malade à bord
  • Règlement sanitaire international
  • Conseils particuliers pour les navires à passagers effectuant des liaisons régulières
  • Prise en charge des navires de croisières

Recommandations spécifiques pour les navires de pêche

La fiche « Recommandations pour limiter le risque de diffusion du virus à bord des navires de pêche » est destinée aux marins-pêcheurs professionnels et employeurs et détaille les recommandations :

  • en matière d'hygiène et de santé publique
  • d’obligations pour l'employeur
  • de conduites à tenir devant un cas possible
  • de règles de désinfection du navire

Recommandations spécifiques pour les navires à passagers

Les passagers des navires effectuant des liaisons régulières font l’objet d’une réglementation particulière, conformément au décret n° 2020-860 du 10 juillet 2020 prescrivant les mesures générales nécessaires pour faire
face à l’épidémie de Covid-19 dans les territoires sortis de l’état d’urgence sanitaire et dans ceux où il a été prorogé.

  • Présentation d’une déclaration sur l’honneur d’absence de symptômes d’infection de la Covid-19, ni de contact avec un malade 14 jours avant le voyage, sur les liaisons sur la Corse et les traversées internationales
  • Obligation du port d’un masque de protection pour toute personne de 11 ans ou plus dans les zones accessibles au public. Cette obligation ne s’applique pas aux passagers qui restent dans leur véhicule embarqué à bord du navire et dans les cabines.

Recommandations spécifiques pour les navires de croisière

Les navires de croisière ont des spécificités qui peuvent augmenter le risque d'introduction et de circulation de la Covid-19 à bord et font l'objet de mesure de reprise progressive d'activité.
A compter du 11 juillet, les navires de croisière transportant moins de 250 passagers et faisant escale uniquement dans des ports européens peuvent de nouveau naviguer.
Des recommandations particulières complètent le protocole nationale de déconfinement des transports.

Pour les navires de croisière qui restent à l'arrêt avec un équipage confiné à bord, les mesures existantes continuent de s'appliquer, afin d'éviter d'embarquer une personne porteuse du virus (cf. les dispositions relatives aux relèves d'équipages) et, si un cas est
détecté à bord, limiter la propagation du virus.