Déplacement de Brune Poirson, secrétaire d’État auprès de Nicolas Hulot, ministre d’État, ministre de la Transition écologique et solidaire, à Berlin le 4 septembre 2017

Le Vendredi 1 septembre 2017
Brune Poirson, secrétaire d’État auprès de Nicolas Hulot, ministre d’État, ministre de la Transition écologique et solidaire, se rendra à Berlin, le lundi 4 septembre, dans le cadre d’un séminaire de travail organisé entre les ministères français et allemand de l’Environnement.

Dans le prolongement du Conseil des Ministres franco-allemand (CMFA) du 13 juillet, ce séminaire a pour objectif d’identifier les mesures concrètes pour mettre en œuvre la volonté du président de la République français et de la Chancelière allemande de placer la lutte contre le changement climatique et la protection de l’environnement au cœur des priorités de la coopération franco-allemande.

Mme Poirson s’entretiendra avec Rainer Baake, Secrétaire d’État au ministère fédéral de l’économie et de l’énergie, puis avec  Jochen Flasbarth, Secrétaire d’État au Ministère fédéral allemand de l’environnement, de la protection de la nature, de la construction et de la sûreté nucléaire.

En parallèle, les directions des ministères français et allemand de l’environnement échangeront dans le cadre de groupes de travail qui restitueront leurs travaux en présence des secrétaires d’État.

Les discussions entre secrétaires d’État et dans les groupes de travail auront pour principal objectif de préparer de façon optimale les grandes échéances européennes et internationales à venir comme le conseil européen du 13 octobre, la COP23 (Bonn), et le Sommet du 12 décembre (Paris). Elles porteront plus précisément sur les sujets relatifs à l’énergie ( négociations européennes sur le paquet « Une énergie propre pour tous les Européens », « prix plancher du carbone dans le secteur de l’électricité» et coopérations bilatérales dans le secteur de l’énergie), les négociations européennes sur la mise en œuvre des objectifs climatiques à horizon 2030 (ETS, hors ETS), les négociations climatiques internationales (COP 23, Sommet du 12 décembre et COP 24) et les questions relatives à la santé et l’environnement.

Ce déplacement s’inscrit ainsi pleinement dans la volonté du président de la République de renforcer le socle que constitue la relation franco-allemande pour porter une dynamique européenne ambitieuse.