Un an du Plan biodiversité : le Gouvernement accélère pour la préservation de la biodiversité

Le Jeudi 4 juillet 2019
A l’occasion du premier anniversaire du Plan biodiversité, François de Rugy et Emmanuelle Wargon annoncent plusieurs mesures visant à renforcer l’action du Gouvernement en faveur de la biodiversité.


Alors que les alertes scientifiques sur l’érosion de la biodiversité se multiplient, le Gouvernement a décidé de faire de la préservation de la biodiversité une priorité de son action, au même rang que la lutte contre le changement climatique.

Depuis son lancement le 4 juillet 2018, le plan biodiversité mobilise 16 ministères pour la mise en œuvre de 90 mesures. Un an après son lancement, 9 actions sont abouties et 95% ont été lancées.

Afin d’atteindre ces objectifs ambitieux, François de Rugy et Emmanuelle Wargon lancent aujourd’hui :

  •  La création d’un observatoire sur l’artificialisation des sols

Cet outil de mesure mis à disposition par l’Etat, en partenariat avec le Centre d’étude et d’expertise sur les risques, l’environnement, la mobilité et l’aménagement (CEREMA), permettra d’observer l’évolution de l’artificialisation des sols à l’échelle de chaque commune grâce à des données sur 10 ans. A terme, les indicateurs qui seront construits pour suivre l’atteinte de l’objectif « zéro artificialisation nette » seront mis à disposition sur ce portail.
https://artificialisation.biodiversitetousvivants.fr

  • Le lancement d’un appel à projet pour les territoires littoraux face au changement climatique

Doté d’un million d’euros, cet appel à projets a pour objectif de soutenir des projets, situés dans les espaces naturels littoraux, qui vont promouvoir des solutions fondées sur la nature pour protéger la biodiversité, prévenir les risques côtiers (submersion, érosion…) et maintenir l’attractivité des territoires. Cet appel à projets s’adresse aux acteurs publics (collectivités territoriales, établissements publics, services de l’État, etc.) et privés (associations, socio-économiques, propriétaires de sites, etc.) en France métropolitaine et outre-mer. Les candidats ont jusqu’au 31 octobre 2019 pour postuler.
https://www.ecologique-solidaire.gouv.fr/lancement-lappel-projets-des-solutions-fondees-sur-nature-des-territoires-littoraux-resilients

L’action du Gouvernement menée au niveau national trouve son prolongement au niveau international. La France va ainsi, par ses efforts nationaux et un accompagnement européen appuyer l’adoption d’un cadre international ambitieux pour la reconquête et la protection de la biodiversité lors de la 15e conférence des Parties (COP15) de la Convention sur la diversité biologique en 2020 en Chine.