Elisabeth Borne et Jean-Baptiste Djebbari annoncent l’ouverture dès le 11 mai de 2 voies réservées au covoiturage en Île-de-France

Le Dimanche 10 mai 2020
La ministre de la Transition écologique et solidaire et le secrétaire d’Etat chargé des transports recommandent le covoiturage dans le respect des règles sanitaires et annoncent l’ouverture à compter de lundi 11 mai de deux voies temporairement réservées au covoiturage en Ile-de-France, sur l’A1 et l’A6A.

Le télétravail doit être maintenu autant que possible en ce début de déconfinement. La reprise progressive du trafic routier dans les agglomérations pourrait cependant s’accompagner d’un phénomène de report vers un usage individuel de la voiture au quotidien, de nature à saturer rapidement les axes routiers.

Afin de limiter la congestion et la pollution liées à ce phénomène et de favoriser le redémarrage des différentes activités économiques, Elisabeth Borne et Jean-Baptiste Djebbari incitent à recourir le plus possible au covoiturage à compter du 11 mai.

Pour fluidifier le trafic et faciliter ce mode de mobilité, la ministre de la Transition écologique et solidaire et le secrétaire d’Etat chargé des transports annoncent l’ouverture de voies réservées temporairement au covoiturage sur l’A1 et l’A6A en Ile-de-France. En pratique, il s’agit des voies réservées aux transports en commun et aux taxis qui seront étendues aux véhicules de covoiturage comportant au moins 2 personnes.

J’invite les franciliens qui sont dans la nécessité de se déplacer et de se rendre au travail à pratiquer le covoiturage s’ils ne peuvent prendre les transports en commun, dès ce lundi 11 mai. Afin de faciliter cette pratique deux voies réservées au covoiturage seront ouvertes sur l’A1 et l’A6A, deux axes souvent chargés de l’Ile-de-France.
Jean-Baptiste Djebbari

La mise en œuvre du covoiturage doit cependant être adaptée au contexte de lutte contre l’épidémie de coronavirus et passe par le respect de plusieurs obligations sanitaires :

  • le port d’un masque couvrant le nez et la bouche pour le conducteur et les passagers ;
  • aucun passager n’est autorisé à s’asseoir à côté du conducteur ;
  • un seul passager est admis dans le véhicule.

Il est également recommandé que les véhicules soient aérés régulièrement et désinfectés avant chaque trajet.

Bison Futé appelle également les automobilistes à la prudence sur les routes au regard du grand nombre d’infractions routières constatées depuis le début du confinement, en particulier les excès de vitesse, et de rester vigilant à l’approche d’un chantier ou d’une intervention des agents sur les routes.