Elisabeth Borne présentera cet automne un plan d’action pour le bien-être de la faune sauvage captive

Le Vendredi 30 août 2019
Elisabeth Borne, ministre de la Transition écologique et solidaire, a reçu ce jour avec Brune Poirson et Emmanuelle Wargon, secrétaires d’Etat auprès de la ministre, 17 associations de protection des animaux (Paris Animaux Zoopolis ; Code Animal ; Fondation assistance aux animaux ; Fondation Brigitte Bardot ; Campaign Against Canned Hunting (CACH) ; Fondation 30 millions d'amis ; Fondation Droit animal, éthique et science ; Convergence animaux politiques ; One Voice ; ASPAS ; Société de protection des animaux SPA ; C’est Assez ! ; Réseaux Cétacés ; LPO ; AVES ; Les Pisteurs ; L214), afin d’échanger sur l’amélioration du bien-être animal.

Elisabeth Borne, ministre de la Transition écologique et solidaire, a reçu ce jour avec Brune Poirson et Emmanuelle Wargon, secrétaires d’Etat auprès de la ministre, 17 associations de protection des animaux (Paris Animaux Zoopolis ; Code Animal ; Fondation assistance aux animaux ; Fondation Brigitte Bardot ; Campaign Against Canned Hunting (CACH) ; Fondation 30 millions d'amis ; Fondation Droit animal, éthique et science ; Convergence animaux politiques ; One Voice ; ASPAS ; Société de protection des animaux SPA ; C’est Assez ! ; Réseaux Cétacés ; LPO ; AVES ; Les Pisteurs ; L214), afin d’échanger sur l’amélioration du bien-être animal.

Ces 17 associations font partie du groupe de travail paritaire lancé le 24 avril dernier sur le bien-être animal de la faune sauvage captive, et portant sur quatre thématiques relevant de la compétence du ministère de la Transition écologique et solidaire : les visons élevés pour leur fourrure, les animaux dans les parcs zoologiques, les cétacés dans les delphinariums, et les animaux dans les cirques et les spectacles itinérants.

« La façon dont nous traitons les animaux dit beaucoup de la société à laquelle nous aspirons. La prise de conscience écologique dans la société se traduit par une attente forte de nos concitoyens sur ces questions. J’ai décidé de mettre le bien-être de la faune sauvage captive à l’agenda de la rentrée et d’en faire un de mes chantiers prioritaires de l’automne », a indiqué Elisabeth Borne.

Le groupe de travail a réuni depuis plusieurs mois associations, ONG, acteurs socio-professionnels, experts, élus et représentants de l’Etat, et a permis de formuler plus de 250 propositions concrètes sur tous les sujets. La ministre a annoncé ce matin qu’un plan d’action ministériel sera présenté cet automne, sur la base de ces travaux.

La réunion d’aujourd’hui a permis aux associations de faire entendre leurs positions et propositions et de présenter aux ministres l’état d’avancement des travaux du groupe de travail. Les 17 représentants professionnels, membres du même groupe de travail ministériel, seront également reçus de la même façon la semaine prochaine pour échanger sur leurs positions et propositions. La ministre s’était par ailleurs entretenue vendredi dernier avec le député Loïc Dombreval, particulièrement engagé sur cette question.

« Quelles que soient les différences entre les participants à ce groupe de travail, tous ont montré leur attachement à faire progresser le bien-être animal. C’est le signe que le moment est venu que nous ouvrions une nouvelle page avec des avancées concrètes », a indiqué la ministre.

 

Contact presse : 01 40 81 78 31