Emmanuelle Wargon lance un groupe de travail « Chaleur et froid renouvelables »

Le Lundi 25 mars 2019
Dans le cadre du plan de « libération des énergies renouvelables », Emmanuelle Wargon, secrétaire d’Etat auprès du ministre d’Etat, ministre de la Transition écologique et solidaire a lancé aujourd’hui un groupe de travail « chaleur et froid renouvelables ». La secrétaire d’Etat a souhaité réunir les acteurs concernés afin d’identifier et de lever les freins au développement de la filière.

« La filière française des réseaux de chaleur est une filière dynamique : ils constituent un outil essentiel de planification énergétique territoriale. Ce groupe de travail, axé sur la distribution, doit permettre aux acteurs de trouver des solutions pour en faire une filière d’avenir » a déclaré Emmanuelle Wargon.

Les réseaux de chaleur, mis en place par les collectivités sur leurs territoires principalement pour chauffer des bâtiments publics et privés, permettent de mobiliser d'importants gisements d'énergie renouvelable difficilement distribuables autrement, avec des niveaux d’émission de CO2 très faibles. Ils contribuent également à la lutte contre la précarité énergétique grâce à un service compétitif et une tarification stable sur le long terme.

Cette filière est en outre prometteuse pour contribuer à relever les défis du stockage, de l’intelligence des réseaux et de la production renouvelable de froid. Ainsi, le développement des réseaux de chaleur est nécessaire pour atteindre les objectifs de la trajectoire de la stratégie nationale bas carbone.

Le groupe de travail, qui réunit notamment des administrations, des collectivités locales et des fédérations professionnelles, sera divisé en sous-groupes, qui travailleront dans les prochaines semaines autour de 4 axes :

  • Créer et développer les réseaux de chaleur et de froid et mettre en valeur leur attractivité
  • Assurer la compétitivité économique des réseaux de chaleur
  • Renforcer le taux d’énergie renouvelable et de récupération des réseaux de chaleur
  • Innover en créant des outils d’aide à la conception et au pilotage

Le groupe de travail fera des propositions visant à accélérer le déploiement des réseaux et plus généralement de la chaleur et du froid renouvelables sur l’ensemble du territoire. Il se réunira de nouveau en mai pour présenter ses propositions à Emmanuelle Wargon. Les mesures seront annoncées lors de la conclusion du groupe de travail d’ici fin juin.