Emmanuelle Wargon signe le premier Contrat de transition écologique à échelle départementale à Tulle en Corrèze

Le Vendredi 14 juin 2019
Emmanuelle Wargon, secrétaire d’État auprès du ministre d’État, ministre de la Transition écologique et solidaire, a signé ce jour, avec l’ensemble des partenaires engagés sur le territoire, le Contrat de transition écologique (CTE) de la Corrèze.

Ce Contrat de transition écologique (CTE) fait partie des premiers lauréats de l’expérimentation lancée en 2018 par le Ministère de la Transition écologique et solidaire. Le département de la Corrèze s’était porté volontaire pour faire partie du dispositif et ainsi témoigner de son engagement en matière de transition écologique. Le contrat a été co-construit par le département, les deux communautés d’agglomération et les sept communautés de communes qui s’y trouvent, ainsi que le Parc Naturel Régional de Millevaches en Limousin.

Le Contrat de transition écologique (CTE) de la Corrèze est un exemple de mise en cohérence à l’échelle départementale de projets locaux, qui s’inscrivent dans la dynamique du territoire. Les acteurs locaux ont notamment su faire émerger des projets concrets, à la fois forts en termes de transition écologique et de créations d’activité économique.

Le contrat engage l’État, la Région, le Département, les Communautés d’agglomération et les Communautés de communes, l’ADEME, la CDC-Banque des Territoires, le Parc Naturel Régional (PNR) de Millevaches en Limousin jusqu’en juin 2023, autour de 25 actions ayant comme ambition de mener une transition écologique pour et avec les Corréziens, pour renouveler les façons de produire, de consommer, de travailler, de se déplacer et de vivre ensemble.

Les actions inscrites dans ce Contrat représentent un investissement global de 25 millions d'euros dont 4,35 millions d’euros financés par l’État et ses opérateurs et 4,31 millions d’euros financés par le Conseil départemental de la Corrèze. Ce dernier a, par ailleurs, souhaité valoriser la mobilisation générale de toutes les communes et intercommunalités corréziennes engagées dans le plan "Corrèze Transition Écologique". Cela représente un investissement global de 86,5 millions d'euros supplémentaires. En tout, ce sont plus de 110 millions d’euros qui abondent les actions en faveur de la transition écologique au niveau départemental.

Pour faire émerger ces actions, les acteurs engagés se sont appuyés sur les atouts du territoire que sont son environnement préservé, son savoir-faire agricole, ses ressources forestières, et ses entreprises de pointe. Le contrat met ainsi en avant des actions de promotions des énergies renouvelables (méthanisation, photovoltaïque), de l’agriculture durable avec la création d’une filière de porcs biologiques ou le développement de circuits courts, ou encore la préservation d’espaces naturels avec la création d’une réserve internationale de ciel étoilé et d’une réserve de biodiversité.

Les contrats de transition écologique seront pleinement déployés à partir du 9 juillet 2019, après 18 mois d’expérimentation. Un appel à candidatures a été lancé le 2 avril dernier par Emmanuelle Wargon, afin que chaque territoire puisse solliciter sa participation au dispositif. Il est à présent clos.

Les lauréats de l’appel à candidatures seront annoncés le 9 juillet prochain. Les Territoires-lauréats participeront à la deuxième promotion du réseau des contrats de transition écologique.

Ces territoires bénéficieront à la fois d’une mobilisation des services de l’État au service d’un projet collectif, des effets d’un réseau dynamique de territoires engagés pour le développement durable, et de nouvelles solutions numériques pour les accompagner dans la constitution de leur projet et dans la consolidation financière de leur contrat.