En immersion : une nouvelle campagne pour mieux connaître l’eau

Le Lundi 14 janvier 2019

Crédits : B. Suard / Terra
Les agences de l’eau et le ministère de la Transition écologique et solidaire lancent une nouvelle campagne autour des enjeux liés à la ressource en eau, baptisée En immersion. L’ambition est de partager des données locales autour de la qualité de l’eau et d’informer le citoyen des actions menées pour sa préservation.

Gestion et qualité de l’eau : immersion dans les territoires

Élément discret et souvent méconnu pour l’ensemble des Français, l’eau est pourtant une ressource omniprésente. Elle est aujourd’hui à l’honneur à travers une campagne d’information et de vulgarisation,En immersion, portée par les 6 agences de l’eau et le ministère de la Transition écologique et solidaire. Objectif : faire connaître les actions menées dans les territoires pour préserver cette ressource et partager les données locales sur la qualité de l’eau et des milieux naturels. Sept grandes thématiques ont été choisies :

  • les macropolluants (traitement des eaux domestiques, assainissement) ;
  • l’adaptation au changement climatique ;
  • la solidarité internationale (accès à l’eau, actions lors de catastrophes naturelles) ;
  • la gestion des eaux pluviales urbaines (inondations, remontée d’égouts en cas de pluie) ;
  • la protection des zones humides ;
  • l’implication citoyenne (sensibilisation, éducation) ;
  • les pollutions diffuses (pratiques agricoles, lutte contre la pollution par les pesticides et nitrates).

Chaque agence partagera les informations liées à ces sujets sur le site enimmersion-eau.fr, un site à vocation informative, explicative et pédagogique. Une websérie sera également partagée sur les réseaux sociaux.

Assises de l’eau : faire émerger des solutions pour une meilleure gestion de l’eau

Annoncées lors du 100ᵉ congrès de l’Association des maires de France en novembre 2017, les Assises de l’eau ont vocation à faire émerger des solutions en faveur d’une meilleure gestion de la ressource en eau. Une première séquence consacrée à la relance des investissements s’est conclue à la fin du mois d’août. François de Rugy, ministre d’État, ministre de la Transition écologique et solidaire, et Emmanuelle Wargon, secrétaire d’État auprès du ministre d’État, ministre de la Transition écologique et solidaire, ont lancé le second volet de ces assises le 9 novembre dernier en réunissant le premier comité de pilotage de la deuxième séquence des Assises de l’eau. Ce second volet, qui se poursuit jusqu’en 2019, vise à faire émerger des solutions concrètes pour permettre aux territoires et à l’ensemble des acteurs concernés d’adapter leur gestion de l’eau à l’heure du changement climatique. Dans ce contexte, le baromètre de l’opinion 2018 sur la préservation des ressources en eau et des milieux aquatiques a montré que les Français souhaitent être informés sur ce sujet. Cette campagne d’information répond ainsi à leur volonté de mieux connaitre les enjeux liés à la ressource en eau.

Baromètre de l’opinion 2018 - Préservation des ressources en eau et des milieux aquatiques : qu’en pensent les Français*

Présenté lors du premier comité de pilotage, le baromètre réalisé par l’IFOP montre que :

  • pour environ 9 Français sur 10, le changement climatique a des répercussions sur le cycle de l’eau ;
  • 59 % des Français considèrent que la réduction de la pollution des rivières et des eaux souterraines est une priorité ;
  • Pour près d’un Français sur deux, les pesticides agricoles et domestiques sont les principaux responsables de la dégradation de l’eau des rivières ;
  • 42% des Français estiment que la préservation de la biodiversité aquatique est le deuxième enjeu dans le domaine de l’eau.

Sondage Ifop réalisé du 18 juin au 3 juillet 2018 auprès d’un échantillon de 3 508 personnes.