Etat d’urgence sanitaire : Elisabeth Borne salue le professionnalisme des acteurs du gaz naturel et du biogaz

Le Jeudi 2 avril 2020
Elisabeth Borne, ministre de la Transition écologique et solidaire, a réuni ce jour par audioconférence les acteurs du gaz naturel et du biogaz. Les échanges ont porté sur les actions mises en œuvre pour assurer la continuité de l’approvisionnement des consommateurs en gaz naturel tout en assurant la protection des agents et salariés de la filière. La ministre a également annoncé à cette occasion des mesures pour accompagner les projets de production de biogaz dans le contexte d’état d’urgence sanitaire.

La ministre et les acteurs ont pu constater que l'approvisionnement en gaz est aujourd'hui totalement assuré, avec un fonctionnement normal des installations et un faible taux d’absentéisme, dans un contexte de baisse de la demande.

La ministre a salué le professionnalisme des acteurs de la filière qui garantissent un approvisionnement en gaz naturel essentiel au fonctionnement du pays. Les actions mises en œuvre depuis le déclenchement de l’état d’urgence sanitaire ont permis d’assurer la continuité de l’approvisionnement des consommateurs en gaz naturel et la sécurité des installations gazières. Le ministère et les acteurs du gaz naturel et du biogaz restent vigilants pour poursuivre cette continuité dans les semaines à venir.

Cette réunion a également été l’occasion de s’assurer de la bonne mise en œuvre des mesures de protection  des agents et salariés dans ce secteur. La poursuite des échanges entre le ministère et les opérateurs d’infrastructures gazières permettra de renforcer l’ensemble des bonnes pratiques, mesures et procédures applicables pour garantir des conditions sanitaires satisfaisantes sur l’ensemble des opérations nécessaires à l’exploitation de ces infrastructures.

Les opérateurs d’infrastructures gazières ont par ailleurs indiqué que le remplissage des stockages avait débuté, ce qui constitue un enjeu important pour démarrer l'hiver 2020-2021 avec un bon niveau de stock.

Enfin, la ministre a salué le dynamisme de la  filière biogaz qui porte actuellement de nombreux projets de nouvelles installations, contribuant ainsi à l’atteinte des objectifs de la programmation pluriannuelle de l’énergie. Afin d’accompagner les porteurs de projets de production de biogaz actuellement confrontés à des difficultés pour finaliser les projets en cours de construction, la ministre a annoncé :

  1. Des délais additionnels octroyés pour la mise en service des installations de production de biogaz qui sont en chantier afin de ne pas pénaliser les projets ayant pris du retard du fait de la crise sanitaire ;
  2. Une suspension temporaire du contrat d’achat de biogaz pour les installations de production rencontrant des difficultés de fonctionnement, pour diverses raisons, comme le manque d'intrants.