François de Rugy lance un groupe de travail sur le bien-être de la faune sauvage captive dans l’objectif d’adopter une vingtaine de mesures prioritaires à l’été 2019

Le Mercredi 24 avril 2019

Le bien-être animal constitue aujourd’hui une préoccupation grandissante qui s'exprime de plus en plus sur la situation des animaux non domestiques.
Face à ce constat, François de Rugy, ministre d’Etat, ministre de la Transition écologique et solidaire a lancé aujourd’hui un groupe de travail. Ce groupe paritaire, composé d’acteurs socio-professionnels et d’associations, mais également d’experts et de parlementaires, travaillera sur la prise en compte du bien-être animal dans les parcs zoologiques, les delphinariums, les cirques et spectacles itinérants, et les élevages de visons pour la production de fourrure. Le Ministre d’Etat réunira à nouveau l'ensemble de ces parties prenantes en juillet pour faire le bilan des propositions.

Pendant les semaines à venir, 17 acteurs socio-professionnels et 17 associations ainsi que des experts scientifiques et des représentants de l’Etat, se réuniront à échéance régulière afin de travailler ensemble sur les possibles évolutions à mettre en œuvre au sein de chacune des 4 filières : les parcs zoologiques, les delphinariums, les cirques et spectacles itinérants, et les élevages de visons pour la production de fourrure. Ces discussions permettront de prendre en compte les demandes des professionnels comme celles des associations éclairées par le point de vue d’experts scientifiques.

Ensemble, les acteurs poursuivront le but de faire progresser le bien-être des animaux non domestiques en situation de captivité. Un premier bilan de leurs travaux sera réalisé en juillet 2019 et le ministre prendra ensuite une série de mesures qui viendront améliorer les pratiques ou rehausser les réglementations existantes aux fins d’une meilleure prise en compte des facteurs qui conditionnent le bien-être animal non domestique.

« C’est un espace de dialogue que nous voulons créer à travers ce premier groupe de travail, ouvert aux différentes visions qui existent sur le sujet du bien-être animal. Je serai très attentif à ce qu’un dialogue constructif et respectueux de l’ensemble des parties prenantes puisse s’instaurer. Au mois de juillet, nous ferons ensemble un bilan des discussions. J’annoncerai sur cette base, un ensemble de mesures visant à faire progresser le bien-être des animaux. » souligne François de Rugy, ministre d’Etat, ministre de la Transition écologique et solidaire.