La gestion et les impacts du changement climatique

Le Jeudi 1 décembre 2016
Face aux enjeux du changement climatique, la communauté internationale s’est mobilisée diplomatiquement et scientifiquement. En France, le ministère mène en coopération avec les ministères thématiques des actions de concertation, de coordination et de suivi sur les recherches conduites sur le changement climatique. Dans ce contexte, le service de la recherche anime le programme de recherche incitatif sur la gestion et les impacts du changement climatique

Qu'est-ce que ce programme ?

Le programme de recherche fédérateur sur la gestion et les impacts du changement climatique (GICC), lancé en 1999, est l’un des programmes de recherche financés le ministère.

Son objectif est de développer les connaissances en appui aux politiques publiques en considérant le changement climatique sous l’angle de ses impacts, de l'adaptation pour y faire face et des mesures d’atténuation des émissions de gaz à effet de serre. Pour cela, il importe de mobiliser conjointement des équipes de différentes disciplines : sciences physiques et biologiques pour la connaissance des impacts d’une part, sciences humaines et sociales au regard de l’atténuation et de l’adaptation d’autre part.

Dans cette logique pluridisciplinaire et interdisciplinaire le programme est piloté par :

  • Un conseil scientifique qui a pour missions de formaliser les orientations en termes scientifiques pour aboutir à un appel à propositions de recherche, d'expertiser les réponses et les rapports intermédiaires et finaux. Il est composé de personnalités choisies pour leurs compétences scientifiques.
  • Un comité d’orientation qui a pour mission de définir les orientations du programme, de déterminer les projets prioritaires à partir de la présélection réalisée par le conseil scientifique. Il est composé de représentants d'organismes concernés par les problématiques de l'adaptation au changement climatique et de ses impacts. Ils représentent toutes les thématiques traitées au sein du programme.

Quels en sont les résultats ?

Le programme opère par appel à propositions de recherche annuel.

Les projets de recherche sélectionnés suite à ces appels à propositions de recherche durent plusieurs années (3 ans), de sorte que les programmes se chevauchent dans le temps.

Le programme a permis de réaliser depuis quinze ans plus d’une centaine de projets de recherches finalisées qui viennent en appui aux politiques publiques et qui s’inscrivent depuis 2011 dans la mise en œuvre du plan national d’adaptation au changement climatique.

Le programme, par une approche multidisciplinaire, cherche à favoriser le développement des connaissances en considérant les changements climatiques sous l’angle aussi bien de leurs impacts que des mesures d’atténuation et d’adaptation, en proposant des outils et méthodes qui permettront aux pouvoirs publics d’optimiser les stratégies d’atténuation et d’adaptation.

Quels sont les projets en cours ?

En 2017, le programme soutiendra des projets de recherche sur l’adaptation au changement climatique dans une conception élargie incluant les interactions entre le changement climatique et les grandes tendances et dynamiques naturelles, démographiques, sociales, économiques et politiques à l’échelle planétaire incluant mobilités, globalisation des échanges, urbanisation, territorialisation, transition numérique…

S’adapter au changement climatique est l’un des aspects des transformations sociétales nécessaires en vue du développement durable et de la transition écologique et énergétique, et des objectifs primordiaux associés : conditions de vie harmonieuse, préservation de la biodiversité et des écosystèmes, sobriété vis-à-vis des ressources naturelles, résilience face aux changements globaux.

Ces recherches seront conduites dans le cadre de projets participatifs favorisant les coopérations avec les acteurs de terrain, les secteurs d’activités, les filières économiques, les communautés, la société civile. Ces recherches se présentent également comme une contribution au deuxième plan national d’adaptation au changement climatique et se feront en partenariat avec l’agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie et en association avec le plan annuel du défi sur la gestion sobre des ressources et l’adaptation au changement climatique de l’agence nationale de la recherche.

Ces contenus peuvent aussi vous intéresser