GIEC : approbation des sommaires des rapports spéciaux sur l’océan et la cryosphère et sur les terres

Le Mardi 4 avril 2017

Crédits : Serg-Zastavkin_Fotolia_44261658
Réuni en Assemblée plénière à Guadalajara (Mexique) du 28 au 31 mars 2017, le GIEC (Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat) a approuvé les sommaires de deux rapports spéciaux.

Deux rapports attendus en 2019

Dans une ambiance constructive, la 45 ème session plénière GIEC a notamment permis l'approbation des sommaires de deux des trois rapports spéciaux qui seront produits au cours du 6è cycle d'évaluation du GIEC :

  • rapport spécial sur le changement climatique, les océans et la cryosphère
  • rapport spécial sur le changement climatique, la désertification, la dégradation des terres, la gestion durable des terres, la sécurité alimentaire, et les flux de gaz à effet de serre dans les écosystèmes terrestres.

Cette étape va permettre aux scientifiques de commencer la synthèse des connaissances sur des sujets très importants pour la plupart des pays. La communauté scientifique française sera très probablement fortement impliquée dans l’élaboration des deux rapports attendus en 2019.

Le GIEC
Depuis plus de 25 ans, le Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (GIEC) évalue l’état des connaissances sur l’évolution du climat, ses causes, ses impacts, mais aussi les possibilités d’atténuer l’évolution future et de s’adapter aux changements attendus. Il travaille à favoriser une réponse de la communauté scientifique la plus internationale, la plus objective et la plus transparente possible.
En France, de nombreuses équipes de recherche travaillent sur ces sujets, impliquant plusieurs centaines de scientifiques. Certains d’entre eux contribuent à différentes phases d’élaboration des rapports du GIEC. De nombreuses autres décisions ont été prises.