Grand Paris Express : transformer la mobilité au quotidien des Franciliens

Le Vendredi 23 février 2018

Crédits : A. Bouissou / Terra
Jeudi 22 février, lors d’une conférence de presse, le premier ministre Edouard Philippe et la ministre des Transports Elisabeth Borne ont confirmé la réalisation du Grand Paris Express à l’horizon 2030. Un projet d’une ampleur majeure pour lequel la mobilisation du Gouvernement est totale.

200 km de nouvelles lignes et 68 gares : un chantier majeur

Chaque jour, 8,5 millions de voyageurs empruntent les transports en commun en Île-de-France : c’est 40% du trafic national concentré sur 10% du réseau ferré.

Parce que les temps de transport quotidien n’ont cessé d’augmenter et pour faire face à l’augmentation importante du trafic (21 % en dix ans), les infrastructures ferroviaires d’Île-de-France ont besoin d’être modernisées et développées.

Le Grand Paris Express vise à doter l’Île-de-France d’un métro automatique en rocade pour décongestionner le centre de l’agglomération parisienne, désenclaver les territoires de banlieues, et soutenir le développement économique de la région en mettant en réseau les grands pôles métropolitains.

A horizon 2030, ce sont 200 km de lignes nouvelles de métro automatique, dont 90% en souterrain, qui seront construites : c’est un doublement du réseau de métro de l’Île-de-France. 68 nouvelles gares irrigueront ce nouveau réseau et les territoires desservis. Pour réaliser un tel projet, c’est un chantier pharaonique qui est lancé, un des plus grands au monde mobilisant environ 15 000 personnes.

Plus de 30 tunneliers au total seront utilisés, dont une vingtaine simultanément, un niveau encore jamais atteint en Europe pour un même projet.

« Transformer la mobilité au quotidien des Franciliens »

Le Grand Paris Express va transformer la mobilité au quotidien de millions de Franciliens, et redessiner l’ensemble de la géographie du Grand Paris.

« Le #GrandParisExpress va transformer la mobilité au quotidien des Franciliens et soutenir le développement de la région capitale : nous confirmons sa réalisation intégrale à horizon 2030. La mobilisation du Gouvernement est totale pour réussir ce chantier du siècle. »
Élisabeth Borne