GreenTech verte : François de Rugy apporte son soutien à 20 start-up de la GreenTech verte

Le Mardi 4 juin 2019
François de Rugy, ministre d’État, ministre de la Transition écologique et solidaire, a le plaisir d’annoncer le résultat de l’appel à manifestation GreenTech verte du 1er semestre 2019.

Initiée par le ministère de la Transition écologique et solidaire, la démarche GreenTech verte a vocation à développer de nouveaux usages pour les citoyens en associant innovation technologique et transition écologique et énergétique. Depuis sa création, l’initiative GreenTech verte a permis de rassembler plus de 120 start-up engagées dans la croissance verte et bleue.

En recevant le soutien du ministère de la Transition écologique et solidaire, les lauréats se verront attribués le label GreenTech verte accompagné d’une aide sur-mesure : en premier lieu, un hébergement et une formation proposés dans les deux incubateurs ministériels, suivis d’une mise en relation avec l’écosystème d’innovation du ministère qui permettront de finaliser leurs projets et d’engager leur industrialisation et leur commercialisation. Afin de favoriser le déploiement de leur solution, les lauréats seront également mis en relation avec des entités ministérielles, et invités à chacun des évènements Green Tech verte.

Dans les catégories "Bâtiment et ville durable" et "Efficacité énergétique" :

  • Materr’Up développe et produit des bétons bas carbone à partir d’un ciment d’argile.
  • Homeys exploite les données du bâtiment pour améliorer leur performance énergétique.
  • Ecodèle modélise et simule les projets d'aménagement et leurs impacts environnementaux.
  • SEDIPEC commercialise des volets et portes anti-inondations recyclables et connectés.

Dans les catégories "Eau et biodiversité" :

  • CityTaps connecte les réseaux d’eau pour les rendre intelligents et performants.
  • Histoire et papillons valorise la biodiversité et l'environnement sur les territoires.
  • Protecto diffuse des dispositifs de protection contre le gel des compteurs d'eau.
  • Hydroclimat traite les données locales du changement climatique pour prévenir ses effets.

Dans la catégorie "Économie circulaire" :

  • Greentraders reconditionne du matériel informatique de qualité professionnelle.
  • Pandobac diffuse des bacs réutilisables pour emballer et livrer les produits frais.
  • Synovance produit des colorants textiles à partir de micro-organismes.
  • Poly to Poly organise les approvisionnements des entreprises en résines et polymères recyclés.
  • Triakaz sensibilise le public aux éco-gestes et à la biodiversité avec son jeu « BeeBee World ».

Dans la catégorie "Énergies renouvelables" :

  • ENOSIS conçoit des équipements de production de méthane de synthèse, substitut au gaz naturel, injectable dans les réseaux ou utilisable comme carburant.
  • WIND my ROOF développe une éolienne de toiture innovante.

Dans la catégorie "Mobilité durable" :

  • CWS Morel développe une voile pour le transport maritime.
  • Tdoog développe les déplacements professionnels en trottinette en entreprise.

Dans les catégories "Prévention des risques" et "Santé et environnement" :

  • Ealico simplifie l’application de la réglementation pour les industriels.
  • Koovee remplace les couverts en plastique jetables par des couverts comestibles.
  • Ogoxe développe alertes et prévisions de crues par des capteurs dans les cours d’eau.