Incendie à bord d’un navire de commerce dans le golfe de Gascogne : les services de l’État mobilisés pour lutter contre les flammes

Le Mardi 12 mars 2019

Dans la nuit du dimanche 10 mars, un incendie s’est déclaré à bord du navire de commerce italien Grande America, qui  se trouve actuellement à environ 140 nautiques (260 kilomètres) au Sud-Ouest de Penmarc’h (sud Finistère).

Dès l’accident connu, les moyens de secours aéro-maritimes ont été immédiatement engagés grâce à la gestion de l’alerte par le Centre Régional Opérationnel de Surveillance et de Sauvetage (CROSS Corsen), sous la coordination du préfet maritime de l’Atlantique.

L’ensemble des personnes à bord a été secouru grâce à la mobilisation du CROSS et à l’intervention rapide d’une frégate britannique HMS Argyll, présente à proximité de la zone. L’ensemble des personnes qui étaient à bord ont été évacuées vers Brest et sont indemnes.

Francois de Rugy, ministre d’État, ministre de la transition écologique et solidaire s’est entretenu avec l’amiral Lozier, préfet maritime Atlantique, pour évaluer la situation et définir toutes les options pour circonscrire au maximum l’accident.

Le dispositif ORSEC maritime (Organisation de la Réponse de Sécurité Civile), impliquant notamment la mise en place d’une équipe de gestion de crise (EGC) au centre de traitement de crise (CTC) a été activé par la préfecture maritime de l’Atlantique.

Le préfet maritime de l’Atlantique a par ailleurs ordonné la mobilisation de plusieurs moyens :

- Un avion de surveillance maritime Falcon 50 de la Marine nationale a assuré le repérage sur zone.

- Le remorqueur d’intervention, d’assistance et de sauvetage Abeille Bourbon, pré positionné depuis ce matin à côté du navire Grande America, a engagé une lutte contre l’incendie par arrosage et continue à évaluer la situation avec une équipe d’intervention à bord.

-  La frégate multi-missions (FREMM) Aquitaine a appareillé au port militaire de Brest avec à son bord un hélicoptère Caïman de la Marine nationale en direction du navire en difficulté et une équipe d’expert de la lutte contre les incendies. Elle assurera la mise en sécurité du site pour éviter tout risque de sur-accident.

« La mobilisation de l’ensemble des moyens humains et matériels des services de l’État est déployée. Ils se concentrent actuellement sur l’analyse et la lutte contre l’incendie à bord du navire Grande America qui est notre priorité. Je sais compter sur l’expertise et la détermination des équipes sous le contrôle opérationnel du préfet maritime. Je suivrai très précisément le déroulement des opérations pour que tout soit mis en œuvre pour stabiliser la situation », a indiqué Francois de Rugy.