Incendie de Lubrizol et de Normandie Logistique : Élisabeth Borne renforce les moyens des inspecteurs des installations classées et lance officiellement la mise en place du bureau d’enquête accident

Le Mardi 30 juin 2020
Suite à l’incendie qui s’est déclenché le 26 septembre 2019, sur les sites de Normandie Logistique et Lubrizol dans l’agglomération rouennaise (Seine-Maritime), Elisabeth Borne a diligenté une mission d’inspection générale (CGEDD – CGE) qui a émis des recommandations pour tirer les enseignements de l’accident.

Ainsi, dès le 11 février 2020, Elisabeth Borne a présenté un premier plan d’actions établi  autour de trois grandes priorités pour une meilleure anticipation et gestion des risques industriels sur les installations classées :

  • Renforcer la transparence sur la gestion et les conséquences des accidents industriels ;
  • Renforcer la prévention des incendies ;
  • Renforcer les moyens de contrôle et d’enquête.

Les principaux textes d’application réglementaire de ce plan d’actions ont été mis à la consultation du public le vendredi 26 juin. Ces éléments sont accessibles sur http://www.consultations-publiques.developpement-durable.gouv.fr.

Dans le cadre de ce plan d’actions, Elisabeth Borne s’est engagée à renforcer les contrôles sur les installations classées pour la protection de l’environnement en augmentant de 50% le nombre d’inspections d’ici la fin du quinquennat. En complément de l’allégement des tâches administratives des inspecteurs des installations classées, la ministre de la Transition écologique et solidaire annonce le renforcement des moyens de l’inspection des installations classées en dédiant 50 postes d’inspecteurs supplémentaires dès 2021.

Par ailleurs, le plan d’actions prévoit la création d’un bureau d’enquête accident dédié aux risques industriels afin de tirer toutes les conséquences d’un accident majeur. Ce bureau d’enquête accident indépendant ne pourra recevoir d'instructions de quiconque, y compris dans la communication des résultats de ses enquêtes.  Depuis le 1er juin 2020, Elisabeth Borne a nommé Jérôme Goellner, ancien Directeur régional et interdépartemental de l’environnement et de l’énergie d’Ile-de-France, en tant que personne en charge de la mise en place et de la direction du futur Bureau d’Enquête Accident. 

Enfin, les travaux de la commission d’enquête sénatoriale et de la mission d’information parlementaire ont relevé des marges de progression en matière de culture du risque. Les dispositifs réglementaires actuels apparaissent aujourd’hui très formels et ne permettent pas d’assurer une sensibilisation large, efficace et pédagogique de la population face aux risques industriels et naturels. La ministre de la Transition écologique et solidaire annonce le lancement, dès la rentrée 2020, d’une mission pluridisciplinaire pour moderniser la culture du risque en France.