Inventage : faire des économies d’énergie, tout un métier

Le Mercredi 8 février 2017

Crédits : Laurent Mignaux/Terra
La branche énergie et environnement d’Inventage, société française de conseil, a fait de l’efficacité énergétique le cœur de son activité. Diagnostic, conseils et suivi des consommations énergétiques, elle aide les entreprises à réduire leur facture. Pierre Rullière, directeur efficacité énergétique et développement au sein du groupe, parle de cette activité.

Quelle est votre activité au sein du groupe Inventage ?

Nous apportons, avec une équipe très dynamique et motivée, une expertise sur l’efficacité énergétique aux entreprises. Certaines entreprises, notamment agro-alimentaires, ont des consommations d’énergie très élevées et cherchent naturellement à réduire leur facture. Nous agissons sur l’ensemble de la chaîne énergétique des sites.

Comment travaillez-vous ?

Nous avons une première phase de diagnostic. Nous allons sur site, prenons des mesures, vérifions les réglages. Parfois, il suffit de changer les réglages de certaines installations pour faire des économies substantielles, mais les clients ne le savent pas forcément. Une fois cette phase de diagnostic réalisée, nous établissons un plan d’action et listons les investissements à réaliser, à court, moyen ou long terme.

Pouvez-vous nous donner un exemple concret ?

Un groupe de fabrication de wagons de fret ferroviaire, dans le nord de la France, dont l’activité consiste notamment à produire des wagons pour le transport intermodal. Sur ce site, il y avait beaucoup de pertes pour le chauffage des bâtiments, qui représentait près de 60% de leurs consommations énergétiques. Nous avons d’abord ajusté les températures de consigne et préconisé une réorganisation des circuits, ce qui leur a permis de faire une économie de 30%. Ensuite nous les avons conseillés sur l’achat d’énergie le plus judicieux pour eux sur le marché français. Enfin, ils ont réalisé des investissements nouveaux pour modifier le système de chauffage des ateliers (anciennement des aérothermes au gaz) pour obtenir à la fois une augmentation du confort des salariés et une réduction de la consommation via l’installation de radiants au gaz ciblés sur les postes de travail. Avec ces trois principaux changements, et d’autres plus mineurs, ils ont réalisé 40% d’économie financière soit plus de 400 000 euros/an. Ils ont pu réinvestir ces économies dans leurs outils de production et embaucher.

Comment est rémunérée votre activité ?

C’est une activité de conseil, donc nous avons un forfait initial et, en fonction de notre prestation, nous pouvons aussi nous rémunérer sur les économies réalisées. Tout dépend du projet.

Quelle est la clé de la réussite ?

Le facteur humain est très important. Si l’on se lance dans un domaine, c’est qu’il y a toujours un noyau de personnes en interne très motivées par le sujet et par les économies à réaliser.

Découvrir le site internet de la société