Jean-Baptiste Djebbari s'est rendu à Nantes ce lundi 28 octobre 2019 pour présenter les modalités de poursuite du projet de l'aéroport Nantes-Atlantique

Le Lundi 28 octobre 2019
Ce résultat fait suite à la concertation publique, du 27 mai au 31 juillet 2019, qui a rassemblé près de 11 700 contributions en ligne, 125 cahiers d’acteurs, 783 contributions reçues par coupon-T ainsi que sur les avis de 2 100 participants aux ateliers, aux permanences et lors des réunions du panel de citoyens.

Jean-Baptiste Djebbari salue la forte mobilisation de l’ensemble des parties prenantes - citoyens, acteurs économiques, élus, associations, corps intermédiaires - durant la concertation. Les enseignements de la concertation ont permis d’approfondir la réflexion et d’éclairer la décision.

Aujourd'hui, le secrétaire d'État aux Transports, Jean-Baptiste Djebbari présente le réaménagement de l’aéroport de Nantes-Atlantique, dans une triple exigence :

  • protéger les populations riveraines de l’aéroport ainsi que les populations survolées contre les nuisances aériennes et protéger l’environnement ;
  • réaménager l’aéroport pour répondre avec sobriété aux besoins, actuels et futurs, de mobilité aérienne des habitants, des entreprises et des territoires du Grand Ouest, dont le rayonnement en Europe et à l’international doit pouvoir s’appuyer sur des connections aériennes performantes ;
  • réaménager l’aéroport en tout transparence, selon une gouvernance ouverte aux collectivités territoriales et à l’ensemble des parties prenantes.

Pour répondre à cette ambition, le Gouvernement prend dès à présent 31 mesures concrètes à retrouver dans le dossier de presse dédié.

L’État sera amené à préciser et à compléter ces mesures, notamment à l’issue de l’enquête publique préalable à la déclaration d’utilité publique du projet, prévue fin 2021.