L’accessibilité numérique

Le Mardi 1 octobre 2019
À l’heure de l’avènement de la dématérialisation et du tout numérique, l’accessibilité est devenue un enjeu crucial. L’accessibilité est la capacité d’une ressource numérique d’être utilisée, facilement et sans limite, par tout individu quels que soient ses aptitudes physiques ou mentales.

La version 4 du référentiel général d’amélioration de l’accessibilité (RGAA) a été arrêtée conjointement, le 20 septembre 2019, par la ministre chargée des personnes handicapées et le ministre chargé du numérique. 

La direction interministérielle du numérique (DINSIC) a publié la quatrième version du référentiel général d’accessibilité des administrations (RGAA).  A cette occasion, il change de nom pour devenir le référentiel général d’amélioration de l’accessibilité (le sigle reste le même), car désormais il ne s’adresse plus seulement aux administrations, mais aussi à certains acteurs privés.

La vocation de ce référentiel, elle, reste inchangée : faire en sorte que les services numériques soient réellement accessibles à tous les citoyens, qu’ils soient ou non en situation de handicap (visuel, auditif, mental, troubles dys…), comme le prévoit la loi.

Le document détaille ainsi les obligations auxquelles ces acteurs doivent se conformer et en facilite l’application, grâce à des critères de contrôle et des tests.

La nouvelle version du RGAA est structurée en deux parties :

  • la première présente les obligations à respecter : elle s’adresse aux juristes, aux managers et à tous les professionnels du web et de l’accessibilité ;
  •  la deuxième contient une liste de critères pour vérifier la conformité d’une page web : elle s’adresse aux auditeurs RGAA.

Quels avantages présente le respect des exigences d’accessibilité ?

Le respect de l’ensemble de ces recommandations par un site web présente plusieurs avantages pour ses utilisateurs :

  • un utilisateur sans déficience ni handicap bénéficie d’une meilleure ergonomie et d’une plus grande facilité d’utilisation,
  • un utilisateur déficient ou handicapé peut accéder au site, éventuellement en utilisant des outils d’aide à la consultation (logiciels de loupe écran ou de synthèse vocale par exemple dans le cas des malvoyants ou des non-voyants).

Pour l’administration éditant le site web, le respect des recommandations présente d’autres avantages importants :

  • d’un point de vue pratique : Rendre le site accessible, c’est augmenter le nombre d’internautes en mesure d’en consulter le contenu ; cela aboutit également à faciliter le référencement des pages par les moteurs de recherche.
  • d’un point de vue social : Le service en ligne est un vecteur majeur d’intégration ; il peut améliorer la vie des personnes en situation d’ handicap.
  • d’un point de vue technique : Le respect des recommandations permet d’optimiser le poids des pages et la compatibilité des sites.

Référentiel Général d'Amélioration de l'Accessibilité

Ces contenus peuvent aussi vous intéresser