Lancement du label « Pêche durable »

Le Mercredi 8 mars 2017

Crédits : L. Mignaux / Terra
Le label « Pêche durable » est le premier écolabel public français qui garantit au consommateur toutes les exigences de la pêche durable. Pêcheries et distributeurs de produits de la mer peuvent désormais se porter candidats à l’obtention du label « Pêche durable ».

« Pêche durable », le premier label public des produits de la pêche maritime

Le label « Pêche durable » répond au souhait de la filière pêche de disposer d’un signe public de qualité permettant de valoriser les produits de la pêche française. Facilement reconnaissable par les consommateurs, il diffère des écolabels privés existants en reposant sur une définition complète de la pêche durable, qui inclue des exigences environnementales, économiques et sociales.

Porté par FranceAgriMer, le référentiel du label « Pêche durable » a été élaboré par une commission composée d’acteurs représentatifs de l’ensemble de la filière pêche, de l’amont à l’aval ainsi que de représentants de l’administration, des ONG, des consommateurs et des scientifiques.

Qui peut être labellisé « Pêche durable » ?

Le référentiel prévoit deux niveaux de certification : les pêcheries et les opérateurs de la chaîne de commercialisation.

Critères de labellisation des pêcheries

En amont, les entreprises de pêche pourront être labellisées pour une espèce pêchée avec un engin de pêche, sur une zone de pêche en particulier. Le référentiel du label porte sur 36 critères réunis en 4 grandes catégories :

  • Ecosystème : les pêcheries labellisées minimisent leur impact sur le stock de poissons ;
  • Environnement : les pêcheries labellisées limitent leur usage d’énergies fossiles, trient leurs déchets et polluent peu ;
  • Social : les pêcheries labellisées assurent à l’équipage de bonnes conditions de vie à bord, d’emploi, de formation et de sécurité ;
  • Qualité : les produits sont frais et leur traçabilité est assurée.

Critères de labellisation des opérateurs de la commercialisation

En aval, tout opérateur exerçant une activité de tri, de transformation, de distribution ou de stockage des produits de la pêche, pourra être labellisé selon les critères suivants :

  • Maîtrise des intrants : l’entreprise s’approvisionne auprès de fournisseurs certifiés ;
  • Elle dispose d’un système clair de traçabilité des produits ;
  • Les produits finis sont frais et de qualité.