Lauréats de la seconde période de l’appel d’offres photovoltaïque au sol de grande puissance

Le Vendredi 28 juillet 2017
Conformément à l’objectif annoncé le 6 juillet dans le Plan climat d’atteindre 32 % d'énergies renouvelables en 2030, Nicolas Hulot désigne 77 nouveaux lauréats pour développer des installations photovoltaïques au sol de grande puissance, pour un volume de 500 MW.

Lancé en 2016 pour un volume total de 3 000 MW, l’appel d’offres pour installations solaires de grande puissance comporte 6 périodes de candidature réparties en 3 ans. Les projets lauréats de cette seconde période valoriseront l’électricité produite à un prix historiquement bas, symbole de la compétitivité de la filière solaire : le prix moyen proposé par les lauréats est de 55,5 €/MWh pour les installations de plus grande puissance (entre 5 et 17 MWc) et de 63,9 €/MWh pour l’ensemble des projets.

Parmi ces lauréats, 82% se sont engagés à l’investissement participatif et verront leur prime majorée de 3 €/MWh. Ce niveau d’engagement, reflet de la volonté des citoyens et collectivités de s’approprier la production énergétique, est également en hausse par rapport à la première période de cet appel d’offres.

Par ailleurs, près de la moitié des projets seront implantés sur des terrains dégradés (friches industrielles, décharges, anciennes carrières) et permettront ainsi de valoriser un foncier délaissé. 

Retrouvez la liste des candidats retenus sur le site Internet du ministère de la Transition écologique et solidaire : http://www.ecologique-solidaire.gouv.fr/solaire

 

Répartition régionale des projets lauréats de la seconde période de l’appel d’offres au sol
Région

Projets

MW
Occitanie 21 103.3
Nouvelle Aquitaine 19 139.1
Grand Est 8 74.2
Auvergne-Rhône-Alpes 8 29.6
Provence Alpes Côte d'Azur 7 54.8
Centre-Val de Loire 7 50.8
Hauts-de-France 3 32
Ile-de-France 2 17.6
Bretagne 1 4.5
Pays-de-la-Loire 1 1.7
TOTAL 77 507.6

La troisième période de candidature à l’appel d’offres, dont la clôture aura lieu le 1er décembre prochain, portera également sur une puissance de 500 MW.