L'éducation à l’environnement et au développement durable

Le Jeudi 7 février 2019
L’éducation à l’environnement et au développement durable est porteuse d’enjeux essentiels en termes d’évolutions des comportements, de connaissances nouvelles et de mise en capacité de chacun, au quotidien, d’être acteur de la transition et de la mise en œuvre des objectifs de développement durable.

Une dimension essentielle

La transition écologique pose un défi de connaissance et d’ancrage citoyen pour appréhender et s’approprier les enjeux du changement climatique, de la raréfaction des ressources, de la transition énergétique ou de la reconquête de la biodiversité… vers un modèle économique et social qui renouvelle nos façons de consommer, de produire, d’habiter, de travailler, de vivre ensemble.

Par la diversité des initiatives et actions de sensibilisation, d’information, d’éducation et de participation qu’elle propose à tous les publics, tout au long de la vie, l’éducation à l’environnement et au développement durable constitue donc un point d’appui essentiel d’accompagnement des politiques publiques du ministère.

Elle donne des clés pour comprendre les enjeux de la transition écologique, agir et permettre que les transformations soient appropriées par le plus grand nombre, en concourant à la mise en mouvement des citoyens et des parties prenantes en faveur de la transition.

Un cadre stratégique

Les priorités d'actions du ministère s'inscrivent dans un cadre national au travers des orientations définies en faveur d'une transition écologique et solidaire :

Les axes stratégiques de l’éducation à l’environnement et au développement durable s'inscrivent également dans un cadre international :

  • L'accord de Paris sur le climat
  • Les objectifs de développement durable en particulier la quatrième objectif : assurer l’accès de tous à une éducation de qualité, sur un pied d’égalité, et promouvoir les possibilités d’apprentissage tout au long de la vie

Des axes et orientations pour y parvenir

Les services et opérateurs du ministère promeuvent cette éducation transversale et accompagnent les acteurs professionnels et relais dans les territoires : collectivités, établissements d'enseignement, associations et acteurs socio-économiques.

A cet effet, ils facilitent et participent à :

  • L’intégration de démarches d’éducation à l’environnement et au développement durable dans les dispositifs, plans et schémas régionaux relatifs à la transition écologique afin d’accroître la capacité de chacun à la mettre en œuvre.
  • L’application effective et différenciée d’une éducation à l’environnement et au développement durable pour la société dans toutes ses composantes : enfants, élèves, étudiants, jeunes, salariés, décideurs, retraités, familles, citoyens...
  • La mise en place de partenariats entre acteurs du territoire pour créer des synergies et transversalités autour des enjeux territoriaux de développement durable.
  • La mutualisation des pratiques éducatives et innovations sociales pour un effet levier plus large et mobilisateur auprès des citoyens.
  • La mise en œuvre de démarches éducatives diversifiées (information, sensibilisation, éco-citoyenneté, éducation et mobilisation locale...) concourant à la mise en mouvement des citoyens et parties prenantes.
  • Le déploiement d’une dynamique d’appropriation des objectifs de développement durable.

Un panorama des acteurs nationaux

L’État porte la politique publique d'éducation à l’environnement et au développement durable à travers ses services centraux et déconcentrés et ses établissements publics.

Le ministère s’appuie également sur des réseaux nationaux et régionaux d’acteurs associatifs.

Des approches multiples aux thèmes concrets et variés

L’éducation à l’environnement et au développement durable, c’est accompagner la mise en mouvement des citoyens vers une transition écologique et solidaire réussie :

  • Par une multiplicité d’actions de terrain, de projets, d’expérimentations, de démarches pédagogiques qui informent, sensibilisent, forment, éduquent à tous les âges aux enjeux environnementaux et de développement durable.
  • Sur les thèmes de l’eau, de la mobilité, de la consommation, de l’alimentation, de l’énergie, du climat, des déchets, de la biodiversité, des risques… autant de portes d’entrée thématiques pour aborder les problématiques environnementales de façon systémique.

Les familles, les habitants, les jeunes, les étudiants et les enfants se mobilisent, s’impliquent et agissent. Quelques exemples de projets bénéficiant du soutien du ministère :

  • L’éducation à l’environnement et au développement durable c’est quand les familles agissent pour lutter contre le gaspillage alimentaire et pour réduire les consommations d’énergie sans augmenter le montant de leur budget voire en le diminuant.
  • C'est également lorsque les habitants des quartiers prioritaires de la ville s’impliquent au quotidien pour une alimentation durable et solidaire, la gestion des déchets dans les quartiers.
  • C’est lorsque les étudiants adoptent au quotidien des bonnes pratiques pour une mobilité responsable, une consommation collaborative grâce à des applicatifs dans leur vie quotidienne.
  • C’est également la conception, la mise en place et la gestion de potagers et jardins pédagogiques dans les écoles et collèges situés dans les territoires à énergie positive pour la croissance verte.