L’observatoire national des emplois et métiers de l’économie verte

Le Lundi 12 août 2019
Mis en place afin d’identifier et de mieux cerner les emplois de l’économie verte dans un contexte de réorientation de notre modèle économique, l’observatoire national des emplois et métiers de l’économie verte (Onemev) produit des méthodes, chiffrages de référence et analyses utiles à la diffusion de la connaissance sur les emplois et les métiers de l’économie verte.

Les missions de l’observatoire

Sur la base de travaux méthodologiques qu’il rassemble, effectue ou fait effectuer pour son propre compte, l’observatoire a vocation à fournir un diagnostic partagé sur les emplois, les métiers et les formations de l’économie verte.

Les travaux menés par l’observatoire s’articulent autour de deux grands axes de travail :

Il doit notamment :

  • Identifier et analyser les activités économiques, les métiers et les professions liés à l’économie verte et dénombrer les emplois associés.
  • Effectuer un suivi statistique des emplois et métiers liés à l’économie verte, en lien avec les travaux équivalents effectués au niveau international.
  • Examiner les évolutions socio-démographiques des personnes en emploi concernées par les activités sus mentionnées.
  • Analyser les types de recrutements.
  • Identifier les compétences requises et les formations nécessaires pour répondre aux besoins des employeurs et accompagner les personnes concernées par ces changements.
  • Identifier les possibilités de déclinaison territoriale des analyses conduites.

L’observatoire produit annuellement un bilan de son activité, comprenant notamment une synthèse de ses résultats d’observation.

Les membres l’observatoire

L’observatoire est animé par le service statistique du ministère. Il rassemble des représentants du ministère, de l’institut national de la statistique et des études économiques, de la direction de l’animation de la recherche, des études et des statistiques, de la délégation générale à l’emploi et à la formation professionnelle, de la direction générale du trésor, de Pôle emploi, du centre d’études et de recherche sur l’emploi et les qualifications, de France stratégie, de l’agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie, de l’association pour la formation professionnelle des adultes, de l’alliance villes emploi, du centre national de la fonction publique territoriale, ainsi que des représentants d’observatoires régionaux compétents sur l’emploi et la formation.

Les fiches portrait

Les fiches portrait sont un produit de communication, à destination du grand public, élaborées suite aux travaux que l’observatoire a engagés avec les représentants des branches professionnelles sur la liste des métiers de l’économie verte.

Elles sont structurées autour de quatre points : les enjeux de transition écologique de la filière concernée, les moteurs d’évolution des métiers, l’identification des métiers et le rappel de la démarche de l’observatoire.

Les emplois de la transition écologique dans les territoires

Les emplois liés à la transition écologique sont mesurés au niveau national à partir d’approches et de méthodologies développées par l’Onemev et basées sur l’utilisation de la statistique publique.

Elles permettent de fournir des données de cadrage et de dessiner des tendances d’évolution de l’emploi.

Pour autant, les contraintes de la statistique publique et des sources disponibles rendent difficile une déclinaison régionale des méthodologies de mesure et d’observation de l’emploi.

De plus, les méthodologies de quantification de l’emploi développées par l’Onemev offrent un aperçu parcellaire du paysage de l’économie verte et ne permettent pas de répondre directement au suivi conjoncturel des politiques publiques.

Face à l’enjeu opérationnel de quantifier et qualifier les besoins en emplois au niveau local, le ministère a organisé des travaux afin de centraliser les difficultés associées, les attentes et besoins, imaginer collectivement les solutions pour dépasser les freins.

L'impact des transitions écologique et numérique

Le pôle « analyse, capitalisation, partage » de l’Onemev a lancé en 2015 un groupe de travail sur l’impact conjugué de la transition écologique et de la transition numérique sur les métiers, les compétences ainsi que les besoins en formation qui en découlent.

Ce groupe de travail est composé d’acteurs de l’emploi, de la formation, de représentants d’institutions divers (ministères, établissements publics...) et d’experts. Il travaille notamment à partir d’interviews de professionnels des secteurs étudiés afin d’élaborer des fiches sectorielles.

Les liens utiles