L’Observatoire Photographique National du Paysage a 30 ans

Le Vendredi 22 novembre 2019
Thierry Girard conduisant la campagne de reconduction photographique de l’automne 2016, itinéraire n°11 de l’OPNP, PNR des Vosges du Nord, Weinbourg
Crédits : Julien Transy/MTES
Le trentième anniversaire de l’Observatoire Photographique National du Paysage (OPNP) est l’occasion de mettre à l’honneur cette initiative qui valorise et étudie nos territoires, par la photographie.

30 OPP à l’honneur pour célébrer les 30 ans de la démarche

Chargé de présenter, par une série de photographies du même point de vue, l’évolution d’un territoire, l’Observatoire Photographique National du Paysage (OPNP) célèbre ses 30 ans d’existence.

La date du 22 novembre 2019 est l’occasion d’annoncer la programmation d’une campagne de valorisation numérique tout au long de l’année 2020. Elle donnera une visibilité particulière à 30 Observatoires photographiques des paysages (OPP) : 20 itinéraires photographiques composant l'OPNP seront ainsi mis à l’honneur, avec 10 autres OPP donnant à voir le phénomène de diversification des méthodes, structures porteuses, territoires et acteurs désormais impliqués dans la démarche.

Le ministère de la Transition écologique proposera dans ce cadre à différents acteurs du paysage de commenter une série photographique de leur choix. Chacun de ses brefs récits livrera son point de vue sur le dispositif, la pratique de la photographie en général et de la reconduction en particulier et les choix de société que traduisent les évolutions des paysages perceptibles à travers certaines photographies…

Un acte fondateur : la communication en conseil des ministres de 1989

C’est une communication en conseil des ministres datée du 22 novembre 1989 qui en a posé les principes : « constituer un fonds de séries photographiques qui permette d’analyser les mécanismes et les facteurs de transformations des espaces ainsi que les rôles des différents acteurs qui en sont la cause de façon à orienter favorablement l’évolution du paysage ».

Ce fonds verra le jour dans les premières années de la décennie suivante, et finira par être qualifié d’Observatoire Photographique National du Paysage (OPNP). 

Un marqueur fort : la reconduction photographique

Les Observatoires Photographiques du Paysage (OPP) s’appuient sur un principe de réalisation, à différents intervalles de temps, de photographies d’une même partie de territoire dans les mêmes conditions techniques (angle de prise de vue, cadrage, focale…). L’originalité de la démarche tient notamment dans la constitution de véritables séries photographiques dans la durée, dépassant le plus traditionnel binôme « avant – après ».

L’OPNP est aujourd’hui composé de 20 itinéraires photographiques, chacun étant le fruit d’une rencontre entre l’administration centrale du ministère chargé de l’environnement, le projet de territoire porté par un partenaire local, et le regard singulier d’un photographe.

En 2014, le ministère a souhaité rendre accessible au grand public le fonds photographique correspondant, en le publiant sur la photothèque ministérielle Terra

De nouvelles initiatives

De nombreux territoires se sont depuis engagés dans la démarche OPP, avec l’accompagnement du ministère ou de façon autonome, en s’appropriant la démarche et en l’adaptant plus ou moins fortement. 

Un inventaire conduit à l’initiative du ministère en 2015 a ainsi permis de recenser l’existence de près d’une centaine d’OPP, même si tous ne sont pas nécessairement actifs. L’enjeu consiste aujourd’hui à faciliter le partage d’expériences entre ces OPP, par-delà leur diversité d’approche, d’objet, de statut, de périmètre…

 

Exemple d'évolution paysagère sur l'itinéraire n° 7 de l'OPNP dans les environs de Valence (26), vers le château d'eau des Martins en 1989, 1994 et 2001.

Itinéraire n° 7 de l'OPNP - Les environs de Valence, vers le château d'eau des Martins, 1989
Crédits : Gérard Dufresne/OPNP
Itinéraire n° 7 de l'OPNP - Les environs de Valence, vers le château d'eau des Martins, 1994
Crédits : Gérard Dufresne/OPNP
Itinéraire n° 7 de l'OPNP - Les environs de Valence, vers le château d'eau des Martins, 2001
Crédits : Olivier Comte/OPNP