A l’occasion du colloque du SER, Sébastien Lecornu annonce les résultats de deux nouveaux appels d’offre photovoltaïque

Le Jeudi 8 février 2018

Les lauréats de deux nouveaux appels d’offres ont été retenus par le ministère de la transition écologique et solidaire. Il s’agit :

  • des résultats du premier appel d’offres pour projets innovant, d’un volume de 73MW pour 50 lauréats
  • des résultats d’un appel d’offre pour centrales PV au sol de grande puissance, d’un volume de 508 MW pour 77 lauréats.

A - Le Ministère de la Transition écologique et solidaire a retenu 50 projets solaires innovants pour un volume de 70 MW dans le cadre d’un appel d’offres: « L’innovation est un des vecteurs majeurs de la transition énergétique et du développement des énergies renouvelables. L’installation de systèmes solaires flottants sur des plans d’eau permet par exemple de limiter l’usage de grands espaces au sol» a souligné le Ministre d’Etat.

Lancé en 2017 pour une période de 3 ans, l’appel d’offres pour installations solaires innovantes porte sur un volume de 210 MW réparti en 3 périodes de candidature. Les projets sont innovants car ils utilisent des technologies novatrices : panneaux solaires flottant sur lac, logiciels de prévision de la production optimisés, serres solaires optimisant le partage lumineux entre l’agriculture et la production d’énergie, modules bifaces…

Les projets lauréats de la première période de cet appel d’offres valoriseront l’électricité produite à un prix moyen de 80,7 €/MWh toutes innovations confondues. 

La seconde période de candidature de cet appel d’offres innovation, dont la clôture aura lieu le 1er octobre prochain, portera également sur une puissance de 70 MW. 

B - Le Ministère de la Transition écologique et solidaire retient également 77 nouveaux lauréats pour développer des installations photovoltaïques au sol de grande puissance, pour un volume de 500 MW. 

Lancé en 2016 pour un volume total de 3 000 MW, l’appel d’offres pour installations solaires de grande puissance comporte 6 périodes de candidature réparties sur 3 ans. 

Les projets lauréats de cette troisième période valoriseront l’électricité produite à un prix moyen de 61,6 €/MWh, en baisse de 4% par rapport à celui de la période précédente. 

A l’occasion du colloque annuel du SER, Sébastien Lecornu a salué cette baisse continue des prix : « Je me réjouis de voir que la compétitivité des projets solaires s’affirme davantage à chaque tranche de l’appel d’offres. En quelques années seulement le coût des centrales solaires au sol a été divisé par 2 et bientôt presque par 3. »

Les installations de plus grande puissance (entre 5 et 17 MWc) ont proposé un prix moyen de 55,3 €/MWh 

Par ailleurs, plus de la moitié des projets seront implantés sur des terrains dégradés (friches industrielles, décharges, anciennes carrières) et permettront ainsi de valoriser un foncier délaissé. 

Conformément à l’annonce faite par le Ministre d’Etat lors du One Planet Summit, la prochaine période de candidature à cet appel d’offres portera sur une puissance augmentée à 720 MW. La clôture de cette quatrième période de candidature aura lieu le 1er juin 2018.