Loisirs nautiques en mer ou en eau douce : suivez les guides !

Le Vendredi 5 juillet 2019

Crédits : Laurent Mignaux / Terra
Nage, voile, rafting, canoë-kayak, surf… les loisirs nautiques sont multiples, aussi bien en mer qu’en eau douce. Mais connaissez-vous les règles pour pratiquer votre activité favorite dans les meilleures conditions ? Les guides des loisirs nautiques édition 2019 sont là pour vous y aider !

Les guides des loisirs nautiques, mer d’un côté, eau douce de l’autre, proposent les règles de base à connaître pour pratiquer son activité en toute sécurité et dans le respect des autres usagers. Sans oublier les conseils pratiques pour assurer la préservation de ces espaces naturels fragiles qui offrent tant d’opportunités ludiques et sportives !

Les loisirs nautiques en mer

Avant de partir, avez-vous vérifié la météo, les zones de navigation et votre matériel ? Un équipement individuel de flottabilité, vous savez ce que c’est ? Connaissez-vous les principaux drapeaux, balises et panneaux sur le littoral ?

Au sommaire du Guide des loisirs nautiques en mer, la voile légère (dériveur, catamaran), la croisière côtière, la plongée, la natation, les sports de glisse (surf et bodyboard, kiteboard) et les sports motorisés (scooter, ski nautique, motonautisme).

Pour la pratique du kayak en mer, vous pouvez consulter le Guide du kayak en mer.

Les loisirs nautiques en eau douce

Avant de partir, avez-vous vérifié les courants, les zones de baignades et de navigation ? Êtes-vous correctement équipé ? Savez-vous franchir une écluse ?

Au sommaire du Guide des loisirs nautiques en eau douce :

  • navigation fluviale ;
  • lacs et plans d’eau : voile, planche à voile, scooter, ski nautique et aviron ;
  • rivières et eaux vives : rafting, canoé-kayak, nage en eaux vives et baignade.

Un objectif : zéro déchet sauvage

80 %

des déchets marins ont été abandonnés sur terre

L’association gestes propres, en collaboration avec l’Association des maires de France (AMF), le ministère de la Transition écologique et solidaire et CITEO, a lancé sa nouvelle campagne d’affichage axée sur les déchets sauvages et souligne l’impact en mer des déchets jetés à terre afin de sensibiliser et faire prendre conscience à tous des conséquences de ces gestes inciviques.

Un objectif zéro déchet sauvage ne peut être espéré qu’avec tous les acteurs à leur niveau d’intervention et de responsabilité.  En complément de sa nouvelle campagne de sensibilisation, Gestes propres poursuit ainsi ses nombreuses actions sur le terrain. L’objectif : prendre le problème à la source en développant notamment de nouveaux partenariats et dispositifs de sensibilisation à destination :

  • des citoyens consommateurs
  • des collectivités locales  
  • des industriels
  • des associations