Lutter contre le gaspillage alimentaire : consommer mieux pour moins jeter

Le Mercredi 16 octobre 2019

Crédits : Ministère
30 kg par an et par habitant : c’est le poids du gaspillage alimentaire en France, selon l'Ademe. La Journée mondiale de l’alimentation permet de rappeler qu’en consommant mieux, cette donnée peut être revue à la baisse.

Chaque année, les poubelles des Français se remplissent de produits alimentaires, parfois encore emballés (7 kg par an selon l’Ademe). Outre l’aberration économique (en France, les pertes et gaspillages alimentaires représentent 10 millions de tonnes de produits par an, soit une valeur commerciale estimée à 16 milliards d’euros), le gaspillage est un fléau pour l’environnement : notre production de déchets a doublé en 40 ans ! Notre façon de consommer, d’utiliser ou de jeter ces produits peut avoir des impacts décisifs sur le gaspillage. De nombreuses initiatives ont ainsi vu le jour afin de réduire le gaspillage alimentaire.

Stop au gaspillage alimentaire !

Afficher la version texte de la vidéo

Découvrez toutes les actions pour lutter contre le gaspillage alimentaire.

Une série de gestes et de bons comportements permettent également d’éviter de remplir nos poubelles inutilement :

  • respecter la chaîne du froid ;
  • éviter d’acheter en trop grande quantité ;
  • être vigilant sur les dates de péremption (aujourd’hui, de nombreux supermarchés proposent également des produits à prix réduits lorsque les dates de péremption sont proches) ;
  • bien conserver ses aliments ;
  • être vigilant par rapport aux offres promotionnelles ;
  • éviter d’avoir trop de restes alimentaires et cuisiner les bonnes quantités.
100 euros

C’est la somme qui peut être économisée chaque année en adoptant de bons comportements pour lutter contre le gaspillage (source : Ademe).

L’État mobilisé dans la lutte contre le gaspillage en général

La lutte contre le gaspillage alimentaire est une priorité inscrite dans les politiques publiques aux niveaux national (loi Garot de 2016, loi Egalim, FREC, Pacte national de lutte contre le gaspillage alimentaire) et européen (directive-cadre déchets). Les actions engagées ont fait de la France un pays pionnier en la matière. Elles poursuivent également l’objectif social d’accroître les dons alimentaires en faveur des personnes les plus démunies.

La loi Egalim

Les mesures principales de la loi Egalim renforçant la lutte contre le gaspillage portent sur :

  • l’obligation pour l’ensemble de la restauration collective de mettre en place des actions de lutte contre le gaspillage ;
  • l’obligation faite à la grande distribution de signer une convention de don avec des associations d’aide alimentaire est étendue à certains opérateurs de l’agro-alimentaire et de la restauration collective, ainsi que celle d’assurer la qualité du don.

La Feuille de route pour une économie circulaire

La Feuille de route économie circulaire, publiée en avril 2018, présente 50 mesures concrètes pour engager la transition de notre pays vers une économie circulaire. Elle propose des mesures autour du gaspillage alimentaire, certaines concrétisées dans la loi Egalim. Les mesures de la FREC sont :

  • imposer aux opérateurs de la restauration collective la réalisation d’un diagnostic préalable à la démarche de lutte contre le gaspillage alimentaire ;
  • étendre aux opérateurs de la restauration collective et à certains opérateurs du secteur agroalimentaire l’obligation actuelle faite aux grandes surfaces de plus de 400 m² de proposer des conventions de dons à des associations caritatives ;
  • soumettre certains opérateurs du secteur agroalimentaire à l’obligation de rendre publics leurs engagements en faveur de la lutte contre le gaspillage alimentaire ;
  • agir au niveau européen et national pour réviser le périmètre et les modalités de fixation des dates de péremption et clarifier l’information des consommateurs relative à la date de durabilité minimale (« à consommer de préférence avant ») des produits, qui ne signifie pas que la consommation des produits induit un risque ;
  • développer des modules éducatifs relatifs à l’alimentation durable et à la lutte contre le gaspillage alimentaire, en partenariat avec l’Éducation nationale, afin de renforcer la sensibilisation dès le plus jeune âge.

A vos agendas !

Semaine européenne de réduction des déchets

Du 16 au 24 novembre 2019, c’est la semaine européenne de la réduction des déchets. De nombreuses associations, collectivités, entreprises se mobilisent pour animer des actions de sensibilisation en faveur de la réduction des déchets et ce à travers toute la France.