Mobilité plus propre : Geco air développe une application pour Smartphone

Le Lundi 6 août 2018

Crédits : A. Bouissou/Terra
Le 20 juillet 2018, l’Etat a annoncé des engagements en faveur de la mobilité propre et de la qualité de l’air. Parmi les initiatives pour encourager une mobilité plus propre, l'IFP Energie nouvelle, membre du Club Développement durable des établissements publics, a développé avec le soutien de l'Ademe une application pour smartphone qui permet de calculer son impact environnemental en terme de mobilité : Geco air.

Objectif : sensibiliser chacun d’entre nous aux émissions polluantes liées à notre mobilité

Geco air est une application gratuite pour smartphone, développée par IFP Energies nouvelles (IFPEN), pour sensibiliser chacun d’entre nous aux émissions polluantes liées à notre mobilité. L’objectif est de pouvoir aider chaque utilisateur à améliorer au quotidien, l’impact environnemental de ses déplacements.

Comment ça marche ?

Grâce au GPS du smartphone, Geco air analyse les émissions liées aux trajets effectués, quel que soit le moyen de transport utilisé : voiture, vélo, marche à pied, transports en commun. Geco air couple les technologies de l’information avec l’expertise d’IFPEN dans la modélisation des véhicules, pour un résultat très fiable. Avec toutes ces infos, Geco air indique chaque jour et pour chacun des trajets un score mobilité, baromètre de la mobilité propre.

L’application délivre aussi des conseils personnalisés sur la façon de conduire pour réduire l’empreinte des déplacements. Elle recommande également de privilégier les modes de déplacements « doux », comme le vélo, pour certains trajets courts et fortement polluants. En suivant les conseils de Geco air, les émissions polluantes peuvent être réduites de 50 % !

Geco air : la première application smartphone gratuite pour réduire ses émissions polluantes

Afficher la version texte de la vidéo

Développée par IFP Energies nouvelles (IFPEN), avec le soutien de l’ADEME, Geco air, véritable baromètre de mobilité propre, permet de sensibiliser ses utilisateurs à l’impact environnemental de leurs déplacements.

Geco air organise un challenge national sur l’écomobilité interentreprises du 5 au 19 novembre 2018.

L'Etat s'engage aux côtés des collectivités pour la mobilité propre et contre la pollution de l'air

Nicolas Hulot, ministre d’Etat, ministre de la Transition écologique et solidaire et Elisabeth Borne, ministre chargée des Transports, ont détaillé le 20 juillet 2018, , les engagements de l’Etat en faveur de la mobilité propre et de la qualité de l’air. Pour accompagner les collectivités territoriales, la loi d’orientation sur les mobilités détaille des mesures permettant de changer de paradigme et de soutenir une mobilité du quotidien plus propre et plus solidaire.

Face à la pollution de l'air nous voulons changer de paradigme et faire la démonstration que la voiture individuelle peut être remplacée, dans de nombreux cas, par les mobilités douces comme le vélo, le covoiturage et bien sur les transports en commun. Nous allons déployer les zones à faibles émissions qui partout en Europe montrent qu'en démocratisant les alternatives aux véhicules thermiques polluants, on gagne sur tous les plans et on répond dans la durée à l'enjeu de la pollution de l'air. Je préfère mille fois qu'on investisse au côté des collectivités pour construire des solutions ensemble plutôt que l'on soit obligé de payer des amendes. L'argent public est plus efficace dans le vélo, les transports en commun, la prime à la conversion !
Nicolas Hulot

Pour accompagner les collectivités, la loi d’orientation sur les mobilités développe une série d’outils couvrant l’ensemble des moyens de transports et permettant d’accompagner la révolution des mobilités du quotidien.