Nomination de Marc PAPINUTTI comme Directeur général des Infrastructures, des Transports et de la Mer (DGITM)

Le Mercredi 13 février 2019

François de RUGY, Ministre d’Etat, Ministre de la Transition écologique et solidaire, et Elisabeth BORNE, Ministre chargée des Transports, annoncent la nomination en Conseil des ministres ce jour de Marc PAPINUTTI à la tête de la Direction générale des Infrastructures, des Transports et de la Mer (DGITM) au Ministère de la Transition écologique et solidaire.

Forte de 700 agents en administration centrale et 12 000 répartis sur le terrain, la DGITM assure un rôle fondamental dans le portage de l’ensemble des politiques publiques pour les transports terrestres et maritimes au service des territoires.

Ingénieur général des ponts, des eaux et des forêts, Marc PAPINUTTI a consacré l’ensemble de sa carrière à l’action publique dans les transports. Après plusieurs postes exercés à la direction régionale de l’équipement d’Ile-de-France, puis à la direction des transports terrestres du ministère, il a notamment été en 2008 directeur des infrastructures de transports, avant de prendre en 2010 la direction générale de Voies Navigables de France, établissement public de 4 700 agents et salariés dont il a assuré une profonde transformation. Il était depuis 2017 directeur de cabinet de la Ministre chargée des Transports.

Sous sa direction, la DGITM accompagnera d’importantes transformations portées par le Gouvernement, en particulier liées au projet de loi d’orientation des mobilités, prochainement débattu au Parlement, et à la mise en œuvre de la réforme pour un nouveau pacte ferroviaire. Il s’agira notamment de prendre en compte dans les politiques publiques la révolution liée à l’émergence de nouvelles solutions de mobilité ainsi que la transition écologique dans les transports.

Marc PAPINUTTI a durant toutes ses missions fait preuve d’une très grande qualité de dialogue avec les élus des territoires comme avec les entreprises, les organisations professionnelles et syndicales du secteur et du ministère, une expérience sur laquelle les ministres savent pouvoir compter dans ses nouvelles fonctions.

Il succède à ce poste à François POUPARD, appelé à d’autres fonctions en collectivité territoriale, dont les ministres saluent l’ampleur du travail accompli depuis 2014 à la tête de la DGITM dans un contexte de profonds bouleversements dans le secteur des transports.