Note aux rédactions : Campagne Pluie-inondation, les 8 bons comportements en cas de pluies méditerranéennes intenses

Le Jeudi 5 septembre 2019
Les régions méditerranéennes, du Roussillon à la Provence, en passant par la vallée du Rhône subissent chaque année des « épisodes cévenols » qui peuvent conduire à des crues soudaines et dangereuses.

Aujourd’hui, le principal défi de la prévention des inondations est celui de la mobilisation de tous – citoyens, collectivités, entreprises, associations, administration, maires, collectivités locales.

Le ministère de la Transition écologique et solidaire, en lien avec le ministère de l’Intérieur, relance la campagne annuelle sur les 8 bons comportements à avoir en cas d’inondation, qui peuvent sauver des vies. Certains réflexes - comme prendre sa voiture, descendre dans son sous-sol alors qu’il est inondé - doivent absolument être proscrits. Les messages relatifs aux gestes qui sauvent doivent donc être répétés pour éviter les mises en danger.

La campagne se déroule du 26 août au 27 octobre 2019.

Sa cible : tous les habitants des 15 départements méditerranéens qui connaissent des pluies intenses

 
Source : Bilan 2018 de la campagne – Ministère de la Transition écologique et solidaire

Un objectif : diffuser une culture du risque et des pratiques comportementales sans être anxiogène.

Un visuel qui reprend les 8 gestes à adopter.
- Je m’informe.
- Je ne prends pas ma voiture et je reporte mes déplacements.
- Je me soucie des personnes proches.
- Je m’éloigne des cours d’eau.
- Je ne sors pas.
- Je ne descends pas dans les sous-sols et je me réfugie en hauteur, en étage.
- Je ne m’engage, ni en voiture ni à pied.
- Je ne vais pas chercher mes enfants à l’école.

Un kit de sécurité pour vivre de manière autonome quelques jours.
 

Pourquoi faut-il s’intéresser au risque inondation ?

> « Quand il y a une crue violente, je peux être acteur de ma sécurité. » VRAI
Je vais chercher des informations précises sur les sites Vigicrues et Météo-France, j’écoute les autorités et j’adopte un comportement prudent adapté. Chacun a un rôle à jouer pour préserver sa vie et ses biens.

> « L’État ne fait rien pour prévenir des inondations à côté de chez moi. » FAUX
L’État établit des plans de prévention des risques d’inondation (PPRI) pour éviter l’installation de nouvelles constructions dans des zones fortement exposées aux inondations.
De plus, les programmes d’actions de prévention des inondations (PAPI) sont un outil opérationnel majeur de mise en œuvre de la politique de gestion des risques d’inondation. Il s’agit de programmes d’actions, contractualisés entre les collectivités locales et l’État, traitant des différents aspects de la lutte contre les inondations, apportant des cofinancements.

> « Une digue protège systématiquement ma maison contre les inondations. » FAUX
Pas si simple !
Les digues sont conçues pour protéger de certains niveaux de crue. Elles doivent être cohérentes avec les choix d’aménagement des territoires.

> « Une crue centennale ça n’arrive que tous les 100 ans. » FAUX
On associe souvent à la notion de crue la notion de période de retour (crue décennale, centennale, millennale, etc.) : plus cette période est grande, plus l'évènement est rare et les débits sont importants. Une crue centennale a chaque année une chance sur cent de se produire.

#pluieinondation

 

Retrouvez le dossier de presse