Nouveau rapport sur l’état de l’environnement

Le Mardi 22 octobre 2019

Crédits : A. Bouissou / Terra
Le ministère de la Transition écologique et solidaire dévoile le 24 octobre son rapport sur l’état de l’environnement en France.

Depuis 1994, le commissariat général au développement durable (CGDD), publie tous les 4 ans, le rapport sur l’état de l’environnement (REE).

L’édition 2019 change de format. Elle regroupe désormais un ensemble de ressources :

  • un rapport de synthèse exclusivement disponible en version numérique (e-publication) ;
  • un site internet actualisé régulièrement qui regroupe près de 3000 ressources, plus de 200 analyses thématiques, des illustrations dynamiques…
  • des focus thématiques publiés tout au long de l’année (environnement et santé, publié en juin 2019, ressources naturelles fin 2019 et à venir biodiversité, la société face au changement climatique…

Le site internet vise à regrouper l’ensemble des informations et des données de base sur l’environnement. En proposant des ressources et des données actualisées régulièrement, il répond aux attentes des usagers.

[vidéo] Le rapport sur l'état de l'environnement en France 2019

Afficher la version texte de la vidéo

Élaboré par le service statistique du ministère en charge de l'environnement, le rapport sur l'état de l'environnement en France s'appuie sur les données issues des multiples systèmes d'information sur l'environnement portées par de nombreux acteurs. Depuis 1994, six éditions se sont succédé : 1994, 1998, 2002, 2006, 2010 et 2014.
L'édition 2019 passe à une information environnementale intégralement en ligne, via le site internet : https://ree.developpement-durable.gouv.fr/
Le site met à disposition l'ensemble des ressources portant sur différentes échelles : niveau national, niveau régional (l'environnement près de chez moi) et niveau international. Il propose également des liens permettant à chacun d'avoir accès aux consultations publiques en cours en lien avec les problématiques environnementales. Au travers des différents outils mis à disposition, ce site se veut interactif et est soucieux de répondre aux mieux aux attentes de chacun. Les formulaires accessibles sur chacune des pages participent de ces objectifs.

Le site internet L’environnement en France

Air, eau, sols…

Dans sa première partie, le rapport dresse le bilan de l’état de l’environnement français sur de nombreuses thématiques : air, eau, biodiversité, sols…

L'environnement en France en 2019 : 10 points clés

L'environnement en France en 2019 : 10 points clés

Afficher la version texte de l'infographie

L'environnement en France en 2019 - 10 points clés
 

La mesure des conséquences de nos modes de vie s’améliore

Sur la période 2013-2017, près de 68 millions d'analyses d'eau des cours d'eau effectué contre 5,5 millions entre 2000 et 2004.

La réglementation environnementale contribue à améliorer la qualité de l’air

Entre 2000 et 2017, les émissions de particules fines - PM2,5 et PM10 - ont respectivement diminué de 48 et 41 %.

Les rivières contiennent moins de nitrates, phosphates et pesticides

Les pesticides dans les cours d'eau ont diminué de 19 % en métropole et de 21 % en outre-mer entre 2008 et 2017.

Les émissions françaises de gaz à effet de serre diminuent

Depuis 1990, les émissions de gaz à effet de serre ont baissé de 18 %.

La consommation de matières premières par an et par habitant diminue

La quantité de matières consommées par an et par habitant a baissé de 22 % entre 2007 et 2016, passant de 14 à 10,8 t/habitant.

Les sols sont de plus en plus artificialisés

Les pertes en terres agricoles en France s’élèvent à 35 853 ha entre 2012 et 2018, très majoritairement en métropole.

L’érosion de la biodiversité se poursuit

Entre 1989 et 2018, l'abondance des oiseaux spécialistes des milieux agricoles a baissé de 38% et celle des milieux bâtis de 24 %.

Les enjeux écologiques sont plus présents dans l’économie

Près de 470 000 emplois dans les éco-activités (protection de l’environnement, gestion des ressources…) en 2017.

Les dépenses de protection de l’environnement augmentent

Depuis 2000, les dépenses pour protéger l'environnement ont augmenté en moyenne de 3 % par an, atteignant 100 milliards d’euros.

La France a un impact écologique au-delà de ses frontières

Entre 1990 et 2017, les cours d’eau ont transporté vers la mer 408 000 tonnes d’azote par an.

[vidéo] L'environnement en France en 10 points clés

Afficher la version texte de la vidéo

Depuis 1994, le commissariat général au développement durable du ministère de la Transition écologique et solidaire publie tous les 4 ans un rapport qui dresse un panorama complet de l’état de l’environnement en France, de ses évolutions et des réponses apportées par la société pour relever les défis écologiques auxquels le pays est confronté.

Neuf limites planétaires

La seconde partie du rapport permet de comparer la situation française à celle de la planète à travers neuf processus naturels qui régulent, ensemble, la stabilité de la planète : changement climatique, utilisation mondiale de l’eau, érosion de la biodiversité…

Sur ce dernier point, l’érosion de la biodiversité se poursuit, dans le monde comme en France. Cette érosion est caractérisée par le taux d’extinction d’espèces : le seuil à ne pas dépasser est de 10 extinctions d’espèces sur un million par an. En France, en 2009, ce seuil atteignait 100 extinctions. La présence importante d’espèces endémiques (exclusives d’un territoire) confère à la France une forte responsabilité vis-à-vis de ce patrimoine unique, souvent menacé.

13 tonnes de matières par an

Enfin, la troisième partie analyse les interactions entre les besoins de la population (alimentation, accès au numérique) et le respect global de l’environnement à l’échelle du territoire. Chaque Français mobilise près de 13 tonnes de matières par an pour ses besoins en biens et services. Sur l’exemple du numérique, selon le think tank The Shift Project, la part des émissions de GES liée au numérique passerait de 2,5 % en 2013 à 4 % en 2020. De nombreuses initiatives voient donc le jour essayant d’allier bien-être et prospérité avec le souci de préservation de l’environnement.