Nouvelle baisse des émissions de gaz à effet de serre de la France en 2019

Le Jeudi 4 juin 2020

Crédits : Arnaud Bouissou/Terra
Les émissions de gaz à effet de serre de la France en 2019 seraient de 441 millions de tonnes équivalent CO2 (hors secteur des terres et des forêts), soit une baisse d’environ 1 % par rapport à 2018 (environ 4 Mt d’émissions en moins). C’est ce qui ressort de l’estimation du Centre interprofessionnel technique d'études de la pollution atmosphérique (Citepa) publiée le 4 juin 2020. Le Citepa a également publié les chiffres consolidés pour les émissions de l’année 2018.
1 %

C'est la baisse des émissions françaises en 2019 par rapport à 2018

Cette nouvelle baisse, sur une période précédant la crise sanitaire actuelle, démontre l’efficacité des dispositifs européens et nationaux en matière de réduction des émissions. Elle est cohérente avec la trajectoire prévue dans la Stratégie nationale bas-carbone, la part indicative du 2e budget-carbone prévoyant un plafond de 443 Mt CO2eq pour 2019. Elle devra encore s’accélérer dans les années à venir afin d’atteindre nos objectifs climatiques de long terme, en cohérence avec l’Accord de Paris.

Au niveau européen, les premiers chiffres montrent une baisse des émissions importante, de l’ordre de 8 % sur le secteur ETS couvrant la production d’électricité et l’industrie. Cela confirme l’efficacité du marché du carbone, dont la dernière réforme en 2018 a permis une remontée des prix des quotas à 25 €/tCO2eq avant la crise du Covid-19.

« Les transformations engagées depuis le début du quinquennat pour réduire globalement nos émissions de gaz à effet de serre dans les transports, comme dans l’industrie, l’énergie ou encore les déchets sont aujourd’hui pleinement confirmées. Nous devons collectivement poursuivre et accentuer ces efforts pour atteindre nos objectifs de long terme. »

Élisabeth Borne, ministre de la Transition écologique et solidaire